BBEMG - Belgian BioElectroMagnetics Group

Belgian BioElectroMagnetics Group

CEM & Santé: Résultats actuels

CEM & Santé: Résultats actuels

Ces 40 dernières années, beaucoup d'études ont analysé le lien potentiel entre les champs électriques et magnétiques (CEM) de fréquences extrêmement basses (ici 50 Hz) et la santé.

En cas d'exposition à des champs électriques et/ou magnétiques 50 Hz d'intensités très élevées, des effets directs peuvent survenir. Ces derniers sont bien étudiés chez des volontaires humains et des animaux. Tous ces effets ont des seuils en-dessous desquels ils n'apparaissent pas.  Ils peuvent donc être évités en respectant les restrictions de base des champs électriques induits dans le corps.

Par contre, de nombreuses questions se posent quant aux effets sur la santé de l'exposition à long terme à des intensités faibles, souvent rencontrées dans notre vie quotidienne. Ces interrogations sur les effets "long terme/faibles intensités" ont été initiées par une étude menée fin des années 70. Il s'agissait d'une étude exploratoire qui, en analysant un grand nombre de paramètres différents, cherchait à comprendre l'origine de la leucémie dans l'environnement des enfants. Les champs électriques et magnétiques 50 Hz étaient une des multiples variables étudiées. Par la suite, les études épidémiologiques ont montré, avec une certaine cohérence, une association entre les expositions résidentielles aux champs magnétiques 50 Hz à une intensité supérieure à 0,3/0,4 microT et un risque doublé de leucémie infantile, mais l'association observée seule n'est pas suffisante pour conclure à une relation de causalité.

Les recherches sur les CEM de faibles intensités ont également porté sur différents types de cancers, les maladies neurodégénératives, les pathologies cardiovasculaires, la dépression, le suicide, les troubles neurocomportementaux, les troubles de la fertilité, l'hypersensibilité, les troubles du sommeil... mais sans mettre en évidence de relations causales.

Il est important de noter qu'à ce jour, aucun mécanisme d'action n'a été démontré, ni sur des cellules, ni sur des animaux de laboratoire, qui permettrait d'expliquer les risques sur la santé.

Voici les conclusions de European Health Risk Assessment Network (EFHRAN):

RésultatsForce de la preuve
Cancer
 
Leucémie infantile Limitée
Tumeurs cérébrales de l'enfant Inadéquat
Tumeurs cérébrales de l'adulte Inadéquat
Cancers du sein de l'adulte Absence d'effets
Autres cancer (Enfant ou adulte) Inadéquat
Maladies neurodégénératives  
Maladie d'Alzheimer Inadéquat
Sclérose latérale amyotrophique (ALS) Inadéquat
Autres maladies neurodégénératives Inadéquat
Reproduction  
tous les résultats Inadéquat
Maladies cardio-vasculaires
 
toutes les maladies Absence d'effets
Bien-être  
Hypersensibilité à l'électricité (EHS) Absence d'effets
Symptômes Inadéquat

Source: EFHRAN (2012)
Voir Necessary inclusion criteria of the EFHRAN classification
(Table 1, page 5)

Ces conclusions ont été confirmées par le SCENHIR dans son dernier rapport (2015): "Opinion on Potential health effects of exposure to electromagnetic fields".

Documents & Liens

Autres thèmes qui pourraient vous intéresser ...

Share on Facebook

Dernière mise à jour le 30/05/2017

Voir aussi...

Health

Santé

Les recherches menées depuis près de 40 ans ne permettent toujours pas de confirmer la présence d'un risque des CEM 50 Hz sur la santé.

La question du risque sur la santé >>
Hypersensitivity

Electrosensibilité / EHS

Certaines personnes rapportent des symptômes qu'elles attribuent à l'électricité et aux CEM. Il en résulte des degrés divers d'inconfort ou de mauvaise santé perçue. (...)

Electrosensibilité / EHS >>