BBEMG - Belgian BioElectroMagnetics Group

Belgian BioElectroMagnetics Group

Evaluation de l'exposition

Evaluation de l'exposition

 MEASUREMENTS OF INTERMEDIATE-FREQUENCY ELECTRIC AND MAGNETIC FIELDS IN HOUSEHOLDS.
[Mesures des champs électriques et magnétiques de fréquences intermédaires dans les maisons.]
Aerts S, Calderon C, Valič B, Maslanyj M, Addison D, Mee T, Goiceanu C, Verloock L, Van den Bossche M, Gajšek P, Vermeulen R, Röösli M, Cardis E, Martens L, Joseph W.
Environ Res. 2017;154:160-170.

Historiquement, l’évaluation de l’exposition aux champs électriques et magnétiques s’est focalisée sur les gammes d’extrêmement basses fréquences (EBF) et les radiofréquences (RF). La recherche sur les champs émis dans les gammes des fréquences intermédiaires (FI, 300 Hz à 1 MHz) et leurs effets potentiels sur le corps humain est peu développée, malgré le fait que le nombre d’appareils domestiques fonctionnant dans cette gamme de fréquences a crû significativement (par exemple, cuisinières à induction et lampes fluo-compactes). Dans cette étude, une campagne de mesures a été menée sur les niveaux de champs électriques et magnétiques de la gamme des FI typiquement présents dans les habitations ainsi qu’émis par de nombreux appareils électro-ménagers en situation réelle. A partir de mesures par point, les auteurs ont montré que les niveaux de champs FI résidentiels étaient généralement faibles, alors que l’utilisation de certains appareils à courte distance (20 cm) pourrait entraîner une exposition relativement élevée. D’une manière générale, les émissions des appareils contenaient des harmoniques, de fréquences fondamentales entre 6 kHz et 300 kHz, parfois accompagnées de spectres de champs élevés, plutôt bruités, ou de spectres beaucoup plus variables, dominés par des harmoniques 50 Hz (relevées dans la gamme de FI). Les valeurs pics maximales des champs étaient de 41,5 V/m et 2,7 A/m, enregistrées à 20 cm de cuisinières électriques

Conclusions: Aucune émission des appareils dans la gamme des FI n’excède les règles de sommation de l’exposition recommandées par l’ICNIRP et la norme de la Commission Electrotechnique Internationale (IEC 62233) à 20 cm et au-delà (quotients d’exposition maximale EQE 1.0 et EQH 0.13).

METHODOLOGY OF A STUDY ON THE FRENCH POPULATION EXPOSURE TO 50 HZ MAGNETIC FIELDS.
[Méthodologie d'une étude sur l'exposition de la population française aux champs magnétiques 50 Hz.]
Bédja M, Magne I, Souques M, Lambrozo J, Le Brusquet L, Fleury G, Azoulay A, Deschamps F, Carlsberg A.
Radiat Prot Dosimetry. 2010; 142(2-4): 146-152.

La caractérisation de l'exposition de la population au champ magnétique 50 Hz (CM) est importante pour évaluer les effets sanitaires des champs électromagnétiques. Avec l'objectif d'estimer et de caractériser l'exposition de la population française aux CM 50 Hz, deux échantillons représentatifs de la population ont été définis. Une méthode de sélection aléatoire basée sur la distribution des ménages dans différentes régions de France a été utilisée. Les échantillons ont été effectués à partir d'un sondage aléatoire des numéros de téléphone des ménages (téléphones fixes répertoriés ou non et téléphones cellulaires uniquement). Un total de 95 362 numéros de téléphone ont été composés et a permis de contacter 2148 bénévoles (1060 enfants et 1088 adultes). Ils ont tous accepté de porter un appareil EMDEX II, mesurant et enregistrant les CM, et de prendre note de leur emploi du temps sur une période de 24 heures.

Conclusion: Dans cet article, nous présentons la méthodologie de la sélection des échantillons et la collation de toutes les informations nécessaires à la réalisation de cette étude.

EXPOSURE TO ELECTROMAGNETIC FIELDS FROM LAPTOP USE OF "LAPTOP" COMPUTERS.
[Exposition aux champs électromagnétiques lors de l’utilisation d’un ordinateur portable posé sur les genoux]
Bellieni CV, Pinto I, Bogi A, Zoppetti N, Andreuccetti D, Buonocore G.
Arch Environ Occup Health. 2012; 67: 31-36.

Les ordinateurs portables sont souvent utilisés très proches du corps et c’est pourquoi ils sont appelés « laptop » en anglais. Les auteurs ont mesuré les champs électromagnétiques produits par les ordinateurs portables et ont estimé les courants induits dans le corps, dans le but d’évaluer la sécurité des ordinateurs portables. Les auteurs ont évalué 5 modèles courants de différentes marques. Ils ont mesuré les CEM et, à l’aide de modèles informatiques validés, ils ont exploité les données d’un ordinateur portable afin d’estimer l’exposition au flux d’induction magnétique de l’utilisateur et du fœtus dans l’utérus de sa mère, quand l’ordinateur est proche du ventre de la mère.

Les valeurs de CEM de l’ordinateur analysé sont comprises entre 1.8 et 6µT, càd dans les recommandations de l’ICNIRP (International Commission on Non-Ionizing Radiation (NIR) Protection), mais sont plus élevées que les valeurs recommandées par MPR II (Swedish Board for Technical Accreditation) et TCO (Swedish Confederation of Professional Employees) - deux recommandations récentes centrées sur les émissions des champs magnétiques des écrans d’ordinateur.

Lorsque l'ordinateur portable est près du corps, les courants induit se situent dans une fourchette allant de 34,2% et 49,8% des recommandations de l'ICNIRP, mais qui ne sont pas négligeables pour l’adulte et le fœtus (chez les femmes enceintes). Par contre, l'alimentation électrique induit de fortes densités de courant électrique intracorporelle chez le fœtus et chez le sujet adulte, qui sont respectivement de 182 à 263% et de 71 à 483% plus élevées que la restriction de base de l'ICNIRP en 1998, restriction de base destinée à prévenir les effets néfastes sur la santé.

Conclusion: Sur les genoux («Laptop ») est paradoxalement un site peu approprié pour utiliser un ordinateur portable. Ces derniers devraient donc être renommés (en anglais) afin de ne pas induire chez les consommateurs un mauvais usage.

METHODS USED TO ESTIMATE RESIDENTIAL EXPOSURE TO 50 HZ MAGNETIC FIELDS FROM OVERHEAD POWER LINES IN AN EPIDEMIOLOGICAL STUDY IN FRANCE.
[Méthodes utilisées pour estimer l’exposition résidentielle aux champs magnétiques 50Hz des lignes à haute tension dans une étude épidémiologiques en France. ]
Bessou J, Deschamps F, Figueroa L, Cougnaud D.
J Radiol Prot. 2013;33(2):349-365.

Une étude épidémiologique des cancers pédiatriques en rapport avec divers facteurs environnementaux est actuellement en cours en France. Un de ces facteurs est la proximité des résidences des enfants par rapport aux lignes à haute tension aériennes (63-400 kV). Cette influence possible est étudiée selon trois critères, à savoir la «distance», la «distance - tension » et « l'exposition résidentielle calculée » au champ magnétique de fréquences extrêmement basses (CM-EBF) . Ce document décrit les méthodes pour générer et caractériser ces trois critères de complexité croissante et caractérise l'influence des données d'entrée en termes d'incertitudes de l'exposition aux CM-EBF attribuée aux sujets.

La méthode mise au point pour le critère « exposition résidentielle calculée » est basée sur un nombre limité de configurations de lignes aériennes, sélectionnées pour couvrir un échantillon représentatif du réseau français à haute tension (HT). L'exposition calculée est ensuite ajustée à chaque sujet et à chaque ligne à haute tension voisine, en tenant compte du courant moyen annuel circulant dans la ligne et de la distance de la résidence par rapport à la ligne. Tous les facteurs de variabilité introduits par cette représentation simplifiée ont été analysés, classés et quantifiés pour obtenir la meilleure évaluation possible de l'exposition résidentielle aux CM-EBF des sujets et l'intervalle de confiance associé.

Conclusion: L'incertitude-type globale de l'exposition résidentielle calculée, à l’exclusion des incertitudes de géocodage, est d'environ 8% pour les sujets vivant à proximité de lignes à haute tension avec un courant connu de charge et 17% pour les autres.

URBAN EXPOSURE TO ELF MAGNETIC FIELD DUE TO HIGH-, MEDIUM- AND LOW-VOLTAGE ELECTRICITY SUPPLY NETWORKS.
[Exposition urbaine au champ magnétique de fréquences extrêmement basses (EBF) en raison de la présence des réseaux de distribution d'électricité de tension élevée, moyenne et basse.]
Bottura V, Cappio Borlino M, Carta N, Cerise L, Imperial E.
Radiat Prot Dosimetry. 2009; 137(3-4): 214-217.

L'agence de protection environnementale régionale (« regional environment protection agency, ARPA ») de la région de la Vallée d'Aoste dans le nord de l'Italie a effectué une enquête des champs magnétiques provenant des réseaux d'alimentation électrique de tensions haute, moyenne et basse sur tout le territoire de la ville d'Aoste. Le système de distribution électrique des maisons n'a cependant pas été pris en compte. L'objectif de cette enquête était d'évaluer l'exposition globale de la population et pas simplement d'évaluer la conformité des limites légales d'exposition.

Les résultats obtenus dans cette campagne de mesure effectuée sur tout le territoire de la ville d'Aoste ont confirmé ce qui avait déjà été montré dans une enquête précédente évaluant l'exposition au champ magnétique EBF dans les écoles : le champ généré par les lignes moyenne et basse tension et les transformateurs ne devraient pas être négligé, ni sous-évalué.

AN INTEGRATED JOB EXPOSURE MATRIX FOR ELECTRICAL EXPOSURES OF UTILITY WORKERS. [Une matrice intégrée d'exposition professionnelle pour les expositions à l'électricité des travailleurs du secteur de l'électricité.]
Bracken TD , Kavet R , Patterson RM , Fordyce TA .
J Occup Environ Hyg. 2009;6(8):499-509.

Les travailleurs du secteur de l'électricité peuvent être exposés à toutes les combinaisons de champs magnétiques, à des champs électriques et des décharges électriques (décharges par étincelles et courants continus), des courants de contact imperceptibles et des électrisations. Ces expositions sont reprises collectivement sous le vocable Facteurs CEM. Les évaluations précédentes des expositions professionnelles ont principalement caractérisé le champ magnétique, et moins le champ électrique. Les décharges électriques et les électrisations, bien qu'objectivables, ont reçu moins voire pas d'attention. Cet article présente un projet de matrice d'exposition professionnelle qui prend en compte l'exposition à tous les Facteurs CEM dans la description des catégories professionnelles, de l'environnement de travail et de l'environnement occupé. Les expositions de tous les facteurs ont été classées en 3 niveaux ordinaux pour chacune des 22 catégories professionnelles. Les expositions aux champs électriques et magnétiques ont été classées selon la moyenne géométrique des valeurs moyennes d'exposition mesurées sur une journée. Bien que relativement rares, les données de l'enquête sur les décharges étaient suffisantes et ont pu être assignées selon l'exposition dans les catégories professionnelles. Elles indiquent que la fréquence de ces expositions a diminué au cours du temps. Moins d'information était disponible pour les courants de contacts imperceptibles qui sont associés aux expositions au champ électrique et aux faibles tensions de contact. Les données d'électrisation par catégorie professionnelle étaient dérivées de la base des données de surveillance sanitaire professionnelle de EPRI (Electric Power Research Institute Occupational Health Surveillance), avec qualification de l'exposition pour les taux combinés de blessures par brûlures d'arc et par chocs électriques ou électrocution.

Conclusion: Les expositions les plus élevées pour tous les facteurs CEM sont essentiellement limitées à 4 catégories de profession impliquant un travail sur ou à proximité des équipements électriques : (1) les placeurs de câbles, (2) les électriciens, (3) les ouvriers de ligne, et (4) les opérateurs des sous-stations.

CHARACTERIZATION OF INDOOR EXTREMELY LOW FREQUENCY FREQUENCY AND LOW FREQUENCY ELECTROMAGNETIC FIELDS IN THE INMA-GRANADA COHORT.
[Caractérisation des champs électromagnétiques d’extrêmement basses fréquences et de basses fréquences dans les habitations dans la cohorte “INMA-GRANADA”.]
Calvente I, Dávila-Arias C, Ocón-Hernández O, Pérez-Lobato R, Ramos R, Artacho-Cordón F, Olea N, Núñez MI, Fernández MF4.
PLoS One. 2014; 9(9):e106666.

L’objectif de cette étude était de caractériser l’exposition aux champs électriques et aux champs magnétiques dans la gamme de fréquences 15 Hz à 100 kHz dans les habitations des enfants inclus dans la cohorte du projet INMA (Infancia y Medio Ambiente, Enfance et environnement) de la ville de Grenade en Espagne.

L'échantillon de l'étude a été élaboré à partir de la cohorte INMA-GRANADA. Sur 300 garçons inclus dans l’étude depuis 9-10 ans, 123 familles ont accepté l’évaluation de l’exposition dans leur maison et ont complété un questionnaire rassemblant des informations sur les sources de champs électriques et magnétiques dans la gamme de fréquences étudiées dans leur maison et sur les modes d’utilisation. Des mesures à long terme ont été réalisées dans le salon et la chambre.

Les données de l’enquête montrent de faibles expositions dans les maisons des enfants selon les niveaux de références de l’ICNIRP mais avec des différences importantes entre les maisons (valeurs moyennes et maximales). Les champs électriques et magnétiques pendant la journée étaient inférieurs aux limites dans 78,2% (92 maisons) et 92.3% (108 maisons) des maisons, avec une moyenne arithmétique (+/- écart-type) de 7.31±9.32 V/m et 162.30±91.16 nT, respectivement. Les valeurs moyennes de champs magnétiques étaient 1,6 fois plus faibles pendant la nuit que le jour. Les valeurs de champs électriques nocturnes n’ont pas été mesurées.

Conclusions: Les niveaux d’exposition sont influencés par le lieu de résidence (plus hautes valeurs en milieu urbain ou semi-urbain par rapport aux zones rurales), le type d’habitation, l’âge du logement, l’étage et la saison.

FETAL EXPOSURE TO LOW FREQUENCY ELECTRIC AND MAGNETIC FIELDS.
[Exposition foetale aux champs électriques et magnétiques de basses fréquences].
Cech R, Leitgeb N, Pediaditis M.
Phys Med Biol. 2007; 52 : 879-888.

Afin d’étudier l’interaction entre les champs électriques et magnétiques de basses fréquences chez la femme enceinte et en particulier sur le foetus, un modèle anatomique d’une femme de 89 kg à 30 semaines de grossesse a été développé.

Les distributions de densité de courant électrique intracorporel, causé par l’exposition à des champs magnétiques et électriques homogènes à 50 Hz, ont été calculés et les résultats comparés avec les restrictions de base recommandées par l’ICNIRP. Il a été démontré que la restriction de base est rencontrée dans le système nerveux central de la mère lors de l’exposition au niveau de référence aussi bien des champs électriques que magnétiques. Toutefois, dans le foetus, la restriction de base est largement dépassée. Une révision des niveaux de références pourrait être nécessaire.

CURRENT DENSITIES IN A PREGNANT WOMAN MODEL INDUCED BY SIMULTANEOUS ELF ELECTRIC AND MAGNETIC FIELD EXPOSURE.
[Densités de courant dans un modèle de femme enceinte induits par l’exposition simultanée à des champs électrique et magnétique EBF.]
Cech R, Leitgeb N, Pediaditis M.
Phys Med Biol. 2008; 7:177-186.

Le modèle de femme enceinte SILVY a été étudié afin d’identifier dans quelle mesure les densités de courant induit par des champs électriques et magnétiques 50 Hz homogènes augmentaient dans le cas d’une exposition simultanée. Par addition vectorielle des densités de courant électrique, il peut être montré que dans les plus mauvaises conditions, les restrictions de base formulées dans les recommandations de l’ICNIRP (International Commission on Non-Ionizing Radiation Protection) étaient dépassées dans le système nerveux central (SNC) de la mère, alors que lors d’une exposition simple, elles ne le sont pas. Toutefois, au niveau du foetus, les densités de courant induit ne respectent pas les restrictions de base, ni pour l’exposition à des champs électriques seuls, ni pour l’exposition simultanée aux champs électriques et magnétiques. Les limites de base sont considérablement dépassées.

EXPOSURE TO MAGNETIC FIELDS OF RAILWAY ENGINE DRIVERS: A CASE STUDY IN ITALY.
[Exposition aux champs magnétiques des conducteurs de train: une étude de cas en Italie.]
Contessa GM, Falsaperla R, Brugaletta V, Rossi P.
Radiat Prot Dosimetry. 2010; 142(2-4): 160-167.

Une étude de cas de l'évaluation de l'exposition de travailleurs des chemins de fer aux champs magnétiques statiques et de fréquences extrêmement basses (EBF) est présentée. Une campagne de mesures a été réalisée à bord de trains des grandes lignes italiennes . Toutes les mesures ont été effectuées à bord pendant le service régulier (deux conducteurs de locomotives étaient présents simultanément), dans tous les lieux potentiellement accessibles au personnel, sur des trajets allant de quelques dizaines de kilomètres à des centaines de kilomètres.

Le protocole de mesure était principalement basé sur des enregistreurs à large bande et des enregistreurs personnels pour évaluer l'exposition individuelle. Des enquêtes sur les champs magnétiques statiques et ELF ont été effectuées pour 7 modèles différents de locomotives ou de trains électrifiés. Les moteurs à traction étaient alimentés par du courant alternatif (AC), à l'exception de deux moteurs, où le courant alternatif alimentait uniquement des services auxiliaires.

Les résultats montrent que l'exposition moyenne au champ magnétique statique était légèrement supérieure à celle du champ géomagnétique de fond; il pourrait parfois atteindre des niveaux de l'ordre du millitesla.

Conclusion: L'exposition moyenne aux champs magnétiques ELF était de l'ordre de 1-2 µT, avec des niveaux plus élevés (quelques microtesla) pour une locomotive; parfois dans les zones les plus exposées, à proximité des câblages ou d'équipements spécifiques, les valeurs de champs pouvait atteindre plusieurs dizaines du microtesla.

MEASUREMENTS OF PROFESSIONAL EXPOSURE TO ELF FIELDS IN SOME PRODUCTION AREAS WITHIN THE TERRITORY OF REGIONE CAMPANIA AND COMPARISON WITH THE ACTION VALUES ACCORDING TO 2004/40/CE DIRECTIVE.
[Mesures de l'exposition professionnelle aux champs EBF dans des zones de production sur le territoire de la Campanie (Italie) et comparaison avec les valeurs déclenchant l'action de la directive 2004/40/CE.]
d'Angelo R, Russo E, Attaianese L, Niutta F.
G Ital Med Lav Ergon. 2007; 29 (3 Suppl): 774-776.

La directive 2004/40/CE (qui devrait être mise en vigueur le 30 avril 2008 [dans les états membres de l'Union européenne]) introduit les valeurs déclenchant l'action pour la prévention des risques professionnels en relation avec l'exposition aux champs magnétiques de fréquences extrêmement basses (CEM-EBF). Dans la Campinie, les zones de production suivantes ont été analysées : textile, graphisme industriel, menuiserie, manufacture et céramique. Nous avons spécifiquement enregistré l'exposition aux champs magnétiques EBF de 400 travailleurs appartenant à 80 zones différentes choisies parmi celles pour lesquelles une exposition peut être supposée. Les résultats ont été comparés aux valeurs déclenchant l'action de la directive 2004/40/CE. L'appareil de mesure utilisé est un analyseur portable de champ Wandel & Goltermann EFA 300 avec un analyseur de spectre isotropique B-Field Sensor pour des champs électriques et magnétiques dans la bande de fréquence allant de 5 Hz à 32 kHz. Les règles techniques suivent le standard CEI 211-6 de janvier 2001. Toutes les mesures ont été menées en continu pendant deux pauses de travail, en paramétrant l'instrument pour enregistrer les données toutes les 5 minutes. Les données ont été analysées pour obtenir les valeurs RMS de champs magnétiques pour chaque pause de travail. Les valeurs obtenues n'ont pas montré de dépassement des valeurs déclenchant l'action : plus spécifiquement, 90% des valeurs étaient sous la valeur de la directive (500 microT) et 70% des emplois observés indiquent une exposition professionnelle sous les 0.4 microT, qui est le seuil possible proposé pour les effets chroniques sur l'homme des champs magnétiques EBF, basé sur certaines études épidémiologiques.

REVIEW OF STUDIES CONCERNING ELECTROMAGNETIC FIELD (EMF) EXPOSURE ASSESSMENT IN EUROPE: LOW FREQUENCY FIELDS (50 HZ-100 KHZ).
[Revue des études évaluant l’exposition aux champs électromagnétiques en Europe: les champs de basses fréquences (50 Hz – 100kHz.]
Gajšek P, Ravazzani P, Grellier J, Samaras T, Bakos J, Thuróczy G.
Int J Environ Res Public Health. 2016;13(9).

Les auteurs avaient comme objectif d’analyser les résultats des études d'évaluation de l'exposition menées dans les pays européens sur l'exposition du grand public aux champs électriques et magnétiques (CEM) à basse fréquence de diverses fréquences. L'étude montre que les champs magnétiques d’extrêmement basses fréquences (CM-EBF) en plein air dans les espaces publics en milieu urbain se situent entre 0,05 et 0,2 μT en termes de densités de flux, mais des valeurs plus fortes (de l'ordre de quelques μT) peuvent être mesurées à l’aplomb des lignes électriques à haute tension, contre les murs des bâtiments transformateurs et au niveau des clôtures des sous-stations. Dans l'environnement intérieur, des valeurs élevées ont été mesurées à proximité de plusieurs appareils domestiques (jusqu'à des valeurs de l’ordre du mT), dont certains sont maintenus près du corps, par exemple, des sèche-cheveux, des rasoirs électriques. Les sources communes d'exposition aux fréquences intermédiaires (IF) comprennent les cuisinières à induction, les lampes fluorescentes compactes, les systèmes de charge inductive pour les voitures électriques et les dispositifs de sécurité ou anti-vol. Aucune enquête de mesures systématiques ou des données d'exposimétrie individuelle pour la gamme IF n'ont été réalisées et seuls quelques rapports sur les mesures des champs électromagnétiques autour de ces dispositifs sont mentionnés.

Conclusions : Selon les études européennes d'évaluation de l'exposition disponibles, trois catégories d'exposition de la population ont été définies par les auteurs. Cette classification doit être considérée comme un pas décisif dans l'évaluation de l'exposition, ce qui est une étape obligatoire dans toute évaluation future des risques sur la santé de l'exposition aux CEM.

OCCUPATIONAL AND ENVIRONMENTAL EXPOSURE TO EXTREMELY LOW FREQUENCY-MAGNETIC FIELDS: A PERSONAL MONITORING STUDY IN A LARGE GROUP OF WORKERS IN ITALY.
[Exposition professionnelle et environnementale aux champs magnétiques de fréquences extrêmement basses : une étude de suivi individuel dans un large groupe de travailleurs en Italie.]
Gobba F, Bravo G, Rossi P, Contessa GM, Scaringi M.
J Expo Sci Environ Epidemiol. 2011; 21: 634-645.

Une évaluation inappropriée de l'exposition pourrait être une des causes de l'absence de conclusion adéquate des recherches épidémiologiques sur les effets des champs magnétiques de fréquences extrêmement basses (CM-EBF). L'objectif de cette étude est d'apporter une évaluation de l'exposition actuelle aux CM-EBF des travailleurs, de la contribution de l'exposition professionnelle dans l'exposition globale sur 24h et de la représentativité de la matrice d'exposition professionnelle (JEM). L'exposition aux CM-EBF a été enregistrée chez 543 travailleurs pendant 2 jours à l'aide d'un enregistreur individuel. Les niveaux moyens pondérés selon le temps ont été calculés au travail, à la maison et à l'extérieur de la maison. Une matrice d'exposition professionnelle basée sur « the 1988 International Standard Classification of Occupations » (ISCO 88) a été créée. Les expositions médianes au travail, à la maison et à l'extérieur de la maison étaient respectivement de 0.14, 0.03 et 0.05 µ T. L'exposition professionnelle reprenait 60% de l'exposition sur 24h. Dans la matrice, environ 50% des professions classées incluaient significativement différentes moyennes pondérées.

Conclusion: l'exposition professionnelle aux CM-EBF apparaît être faible. Les niveaux d'exposition médians à la maison et à l'extérieur étaient de 20-28% l'exposition au travail, apportant une contribution mineure à l'exposition globale jour après jour. L'occurrence fréquente de travailleurs avec des niveaux moyens pondérés selon le temps inclus sous une même catégorie professionnelle met en lumière le risque de mauvaise classification dans les études épidémiologiques basées sur des matrices d'exposition.

MEASUREMENT AND ANALYSIS OF ELECTROMAGNETIC FIELDS FROM TRAMS, TRAINS AND HYBRID CARS.
[Mesure et analyse des champs électromagnétiques des trams, trains et voitures-hybrides.]
Halgamuge MN, Abeyrathne CD, Mendis P.
Radiat Prot Dosimetry. 2010; 141: 255-268.

L'électricité est considérablement utilisée et on ne peut éviter les sources de champs électriques et magnétiques. Les systèmes de transport sont des sources de ces champs, auxquelles une large proportion de la population est exposée. Donc, analyser les effets à long terme de l'exposition du grand public à ces champs électromagnétiques de basse fréquence issus des systèmes de transport est particulièrement important. Dans cette étude, des mesures des champs électriques et magnétiques émis par des trams, trains et voitures-hybrides en Australie ont été réalisées. Ces mesures ont été menées sous diverses conditions, localisations et sont résumées dans cet article. Certains champs mesurés étaient significativement inférieurs à ceux mesurés dans des études antérieures. Ces résultats semblent être concordants avec les indications des études en laboratoire sur les effets biologiques qu'on peut lire dans la littérature, bien qu'ils soient très inférieurs aux niveaux internationaux, tels que ceux proposés dans les recommandations de l'ICNIRP (International Commission on Non-Ionising Radiation Protection).

EXPOSURE OF WORKERS TO ELECTROMAGNETIC FIELDS. A REVIEW OF OPEN QUESTIONS ON EXPOSURE ASSESSMENT TECHNIQUES.
[Exposition des travailleurs aux champs électromagnétiques. Une revue des questions ouvertes sur les techniques d’évaluation de l’exposition.]
Hansson Mild K, Alanko T, Decat G, Falsaperla R, Gryz K, Hietanen M, Karpowicz J, Rossi P, Sandström M.
Int J Occup Saf Ergon. 2009;15: 3-33.

La directive européenne 2004/40/CE sur l’exposition professionnelle aux champs électromagnétique (CEM), basée sur les recommandations de la Commission Internationale sur la Protection des Radiations Non Ionisantes (International Commission on Non-Ionizing Radiation Protection, ICNIRP) devait être implémentée dans les Etats membres de l’Union Européenne en 2008. En raison de certains problèmes non attendus, la date limite a été postposée à 2012. Cet article examine quelques-uns des problèmes identifiés et suggère des solutions possibles basées sur l’expérience des auteurs dans l’évaluation de l’exposition professionnelle aux CEM. Parmi les sujets discutés, on trouve les mouvements dans les champs magnétiques statiques, les manières de moyenner au cours du temps les signaux d’extrêmement basses fréquences, la différence entre les normes d’émission et d’exposition, et les moyens de gérer ces questions.

EXPOSURE TO 50 HZ MAGNETIC FIELDS IN APARTMENT BUILDINGS WITH INDOOR TRANSFORMER STATIONS IN ISRAEL.
[Exposition aux champs magnétiques 50 Hz dans des immeubles à appartements avec postes de transformation intérieurs en Israël.]
Hareuveny R, Kandel S, Yitzhak NM, Kheifets L, Mezei G.
J Expo Sci Environ Epidemiol. 2011 ; 21(4):365-371.

Pour aller plus loin dans la compréhension d'une association entre l'exposition aux champs magnétiques à la fréquence du réseau et le risque de leucémie infantile, une étude sans biais de sélection et de réponse, avec une évaluation très précise de l'exposition et un grand nombre de personnes fortement exposées devrait être menée. Les mesures précédentes ont révélé que les CM dans les appartements situés au-dessus des postes de transformation intérieurs (PTI) sont plus élevés que dans d'autres appartements du même bâtiment. Une étude épidémiologique internationale de la leucémie infantile, TransExpo, a été conçue pour utiliser les avantages de cette configuration. Cet article présente les résultats d'une étude ayant évalué l'exposition dans des immeubles avec PTI en Israël. Les mesures ont été effectuées dans 41 appartements répartis dans 10 immeubles. Les CM moyens à la hauteur de 0,5 m était de 0,40 µT dans les appartements au-dessus du PTI et 0,06 à 0,12 µT dans tous les autres appartements. Ces résultats confirment que la classification de l'exposition aux CM sur base de l'emplacement de l'appartement est possible avec une spécificité (0,98 et 0,96 pour les points de coupure de 0,2 et 0,4 µT, respectivement) et une sensibilité (1,00 pour les deux points de coupure) remarquables.

Conclusions: Puisque la position d'un appartement par rapport à un PTI peut être aisément déterminée, une évaluation de l'exposition peut être effectuée de manière fiable, sans obtenir l'accès aux résidences.

DOES APARTMENT'S DISTANCE TO AN IN-BUILT TRANSFORMER ROOM PREDICT MAGNETIC FIELD EXPOSURE LEVELS?
[La distance entre un appartement et un poste de transformation intérieur permet-elle de prédire les niveaux de champs magnétiques.]
Huss A, Goris K, Vermeulen R, Kromhout H.
J Expo Sci Environ Epidemiol. 2013;23(5):554-558.

Des études ont montré que les valeurs de champs magnétiques mesurées dans les appartements situés au-dessus ou à côté d’un poste de transformation intérieur sont plus élevées que dans les appartements plus éloignés. Il n’est pas clair si ceci se traduit par des expositions différentes des personnes vivant dans ces appartements. Les auteurs ont réalisé des mesures par point du champ magnétiques dans 35 appartements de 14 immeubles contenant un poste de transformation intérieur. Ils ont également fait des enregistrements de 24h à l’aide d’enregistreurs de champs portés par 24 personnes.

Les valeurs mesurées dans les appartements placés directement au-dessus ou à côté des postes de transformation étaient en moyenne de 0.42µT. Elles étaient de 0.11µT dans les appartements situés au 2e étage au dessus des transformateurs ou partageant un angle commun et de 0.06µT dans les appartements plus éloignés. Les niveaux d’exposition individuelles étaient environ 2 fois moins élevés que les moyennes mesurées dans les appartements, mais avec des valeurs contrastées chez les personnes vivant dans les appartements directement au-dessus ou à côté des transformateurs en comparaison à ceux qui en sont éloignés, avec respectivement des valeurs de 0.23µT et 0.06µT.

Conclusion: Une classification des personnes en faiblement ou fortement exposées sur base de la localisation de leur appartement par rapport à un transformateur interne est possible et pourrait être appliquée dans des études épidémiologiques futures.

INDOOR TRANSFORMER STATIONS AS PREDICTORS OF RESIDENTIAL ELF MAGNETIC FIELD EXPOSURE.
[Stations de transformation dans les bâtiments comme prédicteurs de l'exposition aux champs magnétiques résidentiels.]
Ilonen K, Markkanen A, Mezei G, Juutilainen J.
Bioelectromagnetics. 2008; 29: 213-218.

Les stations de transformation dans les immeubles à appartements pourraient offrir la possibilité de mener des études épidémiologiques qui impliquent des expositions élevées aux champs magnétiques de fréquences extrêmement basses (CM), d'éviter les biais de sélection et de minimiser les facteurs confondants. Pour valider l'évaluation de l'exposition basée sur les stations de transformation, des mesures ont été menées dans 30 immeubles de 3 villes finlandaises. Dans chaque immeuble, des mesures par point ont été réalisées dans toutes les pièces et un enregistrement de 24h dans la chambre à coucher d'un appartement situé au-dessus de la station de transformation (AptA), d'un autre de référence situé au premier étage (AptB) et d'un 3 e de référence dans les étages supérieurs (AptC). La moyenne par appartement des mesures par point était de 0.62 microT dans les AptA, 0.21 microT dans les AptB et 0.11 dans les AptC de référence des étages supérieures. Les moyennes sur 24h (estimées à partir des mesures par points et de l'enregistrement de 24h dans les chambres à coucher) était de 0.2 microT ou plus dans 29 AptA (97%), 7 AptB (25%) et dans 3 AptC de référence (10%). Les chiffres correspondants pour la valeur-seuil de 0.4 microT étaient respectivement de 19 (63%), 4 (14%), et 1 (3.3%). Les niveaux les plus élevés de CM dans les AptC de référence montrent qu'ils ne peuvent être considérés comme « non exposés » dans les études épidémiologiques. Si de tels appartements sont exclus, une station de transformation sous l'étage prédit des moyennes sur 24h avec une sensibilité de 0.41 (ou 0.58) et une spécificité de 0.997 (ou 0.97), dépendant des valeurs-seuils de CM (0.2 ou 0.4 microT). Ces résultats montrent que les appartements peut-être classés de manière fiable en catégories de CM élevés et faibles en se basant sur la localisation des stations de transformation.

MAGNETIC FIELD MEASUREMENTS NEAR STAND-ALONE TRANSFORMER STATIONS.
[Mesures de champs magnétiques à proximité de stations de transformation]
Kandel S, Hareuveny R, Yitzhak NM, Ruppin R.
Radiat Prot Dosimetry. 2013;157(4):619-622.

Des mesures de champs magnétiques (CM) de fréquences extrêmement basses (EBF) ont été réalisées autour et au-dessus de trois postes de transformation 22/0.4-kV. La principale source de CM EBF intenses étaient les câbles basse tension (BT) qui relient le transformateur et l'appareillage BT. Les champs intenses mesurés au-dessus des postes de transformation confirment la nécessité de classer, dans les futures études épidémiologiques, les appartements situés juste au-dessus des postes de transformation comme fortement exposés aux CM.

Conclusions: Les résultats des mesures de CM au-dessus du sol autour des postes de transformation fournissent une base pour l'évaluation de la possibilité de la mise en œuvre des mesures de précaution.

SURVEY OF RESIDENTIAL POWER-FREQUENCY MAGNETIC FIELDS IN MELBOURNE, AUSTRALIA.
[ENQUETE SUR LES CHAMPS MAGNTIQUES À LA FRÉQUENCE DU RÉSEAU À MELBOURNE, AUSTRALIE.]
Karipidis KK.
Radiat Prot Dosimetry. 2015 Jan;163(1):81-91.

Des analyses groupées d'études épidémiologiques ont rapporté une association entre l'exposition résidentielle prolongée aux champs magnétiques à la fréquence du réseau > 0,4 µT et un risque accru de leucémie infantile.

Afin de comparer les intensités de champs magnétiques résidentiels en Australie avec les intensités des autres pays, une enquête a été menée dans 296 maisons choisies au hasard à Melbourne. Les champs magnétiques ont été évalués par la réalisation de mesures ponctuelles dans toute la maison et des mesures sur 24h dans les chambres où les enfants passent beaucoup de temps. L'exposition des enfants en Australie était généralement comparable à celle d'autres pays avec des champs moyens de 0,05-0,06 µT (IC à 95% 0,05-0,06 µT). Une exposition prolongée de > 0,4 µT a été mesurées dans ~ 2% des foyers (95% CI 0,2 à 3,6%), principalement due à la présence à proximité de la maison de lignes de transport de l’électricité.

Conclusions: Sur base des résultats de cette enquête, l'impact en termes de santé publique d'un lien de causalité entre les champs magnétiques résidentiels et la leucémie infantile sera faible.

RESIDENTIAL MAGNETIC FIELDS AND MEASURES OF NEUTRAL-TO-EARTH VOLTAGE: VARIABILITY WITHIN AND BETWEEN RESIDENCES.
[Champs magnétiques résidentiels et mesures de la variabilité de la tension neutre-terre dans et entre les habitations.]
Kavet R , Hooper HC.
Health Phys. 2009; 97(4):332-342.

Les objectifs de cette étude étaient de caractériser les modèles temporels de champs magnétiques (Bavg) et deux mesures de la tension neutre-terre: la tension entre les conduits d'eau et la terre (VW-E) et la tension entre les robinets de la baignoire et le drain (Vbath). Cette dernière est une source d'exposition aux courants de contact chez des enfants prenant leur bain qui a été proposée pour expliquer l'association rapportée entre les champs magnétiques à la fréquence du réseau et la leucémie infantile. Ces valeurs ont été mesurées chaque minute dans un échantillon de 15 maisons isolées à San Jose, CA. Dans l'ensemble, Bavg, VW-E, et Vbath étaient positivement corrélées entre elles dans une même habitation, et montrent des modèles diurnes similaires. Les modèles pendant les jours de la semaine et le weekend montrent des différences qualitatives qui reflètent plus d'organisation pendant les jours de la semaine et un modèle moins structuré le weekend. En combinant avec des mesures réalisées dans deux études antérieures, des associations positives dans les habitations entre Bavg et VW-E/Vbath sont observées. La construction des maisons ces 30-40 dernières années ont entraîné une diminution de la prévalence de Vbath étant donné que les matériaux conducteurs des drains en ont été remplacés par des matériaux non conducteurs. Néanmoins, les relations observées dans et entre les habitations indiquent que les courants de contact présentent les caractéristiques d'un facteur qui pourrait expliquer l'association entre les champs magnétiques et la leucémie infantile.

THE RELATIONSHIP BETWEEN RESIDENTIAL MAGNETIC FIELDS AND CONTACT VOLTAGE: A POOLED ANALYSIS.
[La relation entre les champs magnétiques résidentiels et la tension de contact: une analyse poolée.]
Kavet R, Hooper C, Buffler P, Does M.
Radiat Res. 2011; 176: 807-815.

Il a été suggéré que l'exposition résidentielle aux courants de contact pourrait être plus directement associée à un risque potentiel de leucémie infantile que les champs magnétiques. L'exposition aux courants de contact survient lorsqu'un enfant entre en contact avec les tuyaux des installations sanitaires, qui sont habituellement proches de la terre des installations électriques, et lorsque le tuyau d'évacuation est conducteur. L'étude Northern California Childhood Leukemia Study (NCCLS) est la seule étude épidémiologique connue ayant cherché à comprendre le rôle, peut-être confondant, des courants de contact dans l'association rapportée entre les champs magnétiques et la leucémie infantile. L'étude comprend les données de tension de contact et de champ magnétique de plus de 500 habitations d'enfants leucémiques et d'enfants contrôles. Ces données ont été combinées avec les résultats d'études de mesures antérieures sur les courants de contact dans d'autres communautés afin de réaliser une analyse de la relation entre les champs magnétiques et la tension de contact sur 702 habitations. La corrélation de Spearman des champs magnétiques par rapport aux données de tension de contact était de 0.29 (Spearman, P < 0.0001). Les données de champs magnétiques et de tension de contact ont été subdivisées en tertiles, avec un seuil « haut » de champs magnétiques de 0.3µT suggéré par les valeurs utilisées dans les études épidémiologiques et un seuil « haut » de tension de contact de 60mV basé sur des considérations dosimétriques. Exprimé comme des odd ratio d'exposition (EOR), les auteurs ont relevé une association entre la tension de contact et les champs magnétiques de 15.1 (95% CI 3.6-61) ainsi qu'une tendance significativement positive dans les différents niveaux de champs magnétiques ( EOR de 4.2 par strates avec 95% CI 2.4-7.4).

Conclusion: les associations semblent suffisantes pour supporter la thèse de la responsabilité des courants de contact dans l'association entre la leucémie infantile et les champs magnétiques.

EXPOSURE ASSESSMENT AND OTHER CHALLENGES IN NON-IONIZING RADIATION STUDIES OF CHILDHOOD LEUKAEMIA.
[Evaluation de l’exposition et autres défis des études des radiations non ionisantes en relation avec la leucémie infantile.]
Kheifets L, Oksuzyan S.
Radiat Prot Dosimetry. 2008;132: 139-147.

Les études des champs électromagnétiques (CEM) et du développement de la leucémie infantile doivent faire face à des difficultés particulières. En effet, les CEM sont imperceptibles, omniprésents, proviennent de multiples sources et peuvent grandement varier en fonction du temps et de la distance. La leucémie infantile et des expositions en moyenne élevées aux champs magnétiques sont tous deux relativement rares. Donc, un défi majeur des études épidémiologiques sur les CEM est le petit nombre de cas exposés à des valeurs importantes et la nécessité de mener une évaluation rétrospective de l’exposition. Seules les études prévues pour minimiser les biais et dans le même temps maximiser notre habileté à détecter une association, si elle existe, auraient la possibilité de contribuer à notre compréhension. De nouvelles approches sont nécessaires ; la plus prometteuse dans la bande des fréquences extrêmement faibles implique une étude sur une cohorte d’enfants hautement exposés qui ont vécu dans des appartements à proximité de transformateurs ou de pièces contenant des équipements électriques. Une autre possibilité est l’investigation de possibles effets conjoints des expositions environnementales et des cofacteurs génétiques. Une méthodologie de l’évaluation de l’exposition des champs radiofréquences résidentiels est toujours peu développée. Les changements rapides de la technologie et les augmentations exponentielles de ses usages font que l’évaluation de l’exposition est plus difficile et urgente.

EVALUATION OF CURRENT DENSITIES AND TOTAL CONTACT CURRENTS IN OCCUPATIONAL EXPOSURE AT 400 KV SUBSTATIONS AND POWER LINES.
[Evaluation de l'exposition professionnelle aux densités de courant et aux courants de contacts totaux près des sous stations 400 kV et les lignes à haute tension.]
Korpinen LH , Elovaara JA , Kuisti HA .
Bioelectromagnetics. 2009;30(3):231-240.

Cette recherche a étudié les densités de courant au niveau de la nuque et les courants de contact totaux lors de l'exposition professionnelle liées aux sous stations 400 kV et aux lignes à haute tension. Huit travailleurs volontaires ont simulé leurs tâches normales de travail en portant un casque mesurant leur exposition. En tout, 151 tâches de travail avec mesures des courants induits ont été réalisées. Les situations de travail étaient : des tâches dans des sous stations 400 kV, des tâches au niveau de pylônes 400-110 kV et la coupe de végétation sous des lignes 400 kV. La densité moyenne de courant au niveau de la nuque a été estimée à partir des courants induits dans le casque. Les densités moyennes de courants calculés maximaux au niveau de la nuque variaient entre 1.5 et 6.4 mA/m² et les courants de contact totaux maximaux de 66.8 à 458.4 microA.

Conclusion: L'étude montre que les densités moyennes de courants maximaux et les courants de contact totaux (causés par le champ électrique) lors d'une exposition professionnelle liées aux sous stations et aux lignes à haute tension 400 kV ne dépassent pas les valeurs limites et d'action (10 mA/m² et 1 mA) de la nouvelle directive européenne 2004/40/CE (travaux sous tension et au potentiel exclus).

OCCUPATIONAL EXPOSURE TO ELECTRIC FIELDS AND INDUCED CURRENTS ASSOCIATED WITH 400 KV SUBSTATION TASKS FROM DIFFERENT SERVICE PLATFORMS.
[Exposition professionnelle aux champs électriques et courants induits associés aux travaux sur des sous-stations 400kV de différentes plateformes de service.]
Korpinen LH, Elovaara JA, Kuisti HA.
Bioelectromagnetics 2011; 32: 79-83.

L'objectif de cette étude était d'analyser l'exposition professionnelle aux champs électriques, aux densités moyennes de courant et aux courants de contact totaux moyens dans des tâches autour de sous-stations 400kV de différentes plateformes de service (inspection du transfo principal, maintenance du dispositif de fonctionnement du sectionneur , maintenance du dispositif de fonctionnement du disjoncteur). Les valeurs moyennes ont été calculées sur des périodes de mesure (environ 2 min et demi).

Dans beaucoup de tâches, l'intensité maximale du champ électrique excédait les valeurs déclenchant l'action proposées dans la directive européenne 2004/40/CE, mais les champs électriques moyens (0.2-24.5 kV/m) étaient au moins 40% inférieurs aux valeurs max. Les densités moyennes de courant étaient de 0.1-2.3 mA/m² et les courants de contact totaux moyen de 2.0-143.2 µA, ce qui est clairement moins que les valeurs limites de la directive européenne. Les valeurs moyennes des courants au niveau de la tête et les courants de contact étaient 16-68% plus faibles que les valeurs max quand les auteurs comparaient la valeur moyenne de tous les cas dans la même sous-station.

Dans le futur, il sera important d'être attentif au fait que les valeurs limites et les valeurs déclenchant l'action de la directive européenne diffèrent significativement. Il est également important de prendre en compte le fait que, généralement, l'exposition des travailleurs aux champs électriques, aux densités de courant et aux courants de contact totaux sont plus faibles si nous utilisons les valeurs moyennes sur une certaine période de temps de mesure (par exemple, 2 min et demi) que dans le cas où l'exposition est définie uniquement sur base des valeurs max.

CURRENT DENSITIES AND TOTAL CONTACT CURRENTS ASSOCIATED WITH 400 KV POWER LINE TASKS.
[Densités de courant et courants de contact totaux associés aux travaux sur lignes 400kV.]
Korpinen L, Kuisti H, Elovaara J.
Bioelectromagnetics. 2013; 34(8):641-644.

L'objectif de l'étude était d'analyser toutes les valeurs de courant mesurées lors de l'exécution de tâches sur des lignes électriques 400 kV. L'objectif était aussi d'étudier les densités moyennes de courant et les courants de contact totaux moyens causés par des champs électriques lors de travaux sur des lignes électriques 400kV. Deux travailleurs ont simulé les tâches suivantes: (A) grimper sur un pylône, (B) grimper sur un pylône de transposition, (C) travailler sur le bras d’un pylône, (D) grimper sur un pylône tubulaire, (E) grimper sur un pylône silhouette “sapin” du côté du circuit sous tension avec l'autre circuit non alimenté, (F) grimper sur un pylône silhouette “sapin” avec les deux circuits sous tension, et (G) grimper sur un pylône silhouette “Danube”.

La densité moyenne la plus élevée de courant au niveau de la nuque était de 2,5 mA / m² (champ électrique interne calculé de 31,5 à 63,0 mV / m), et la moyenne la plus élevée des courants de contact était 240,0 µA.

Conclusions: Toutes les valeurs mesurées sur des pylônes 400 kV étaient inférieures à la valeur limite de 10 mA / m² de la première version de la directive 2004/40/CE et aux restrictions de base (0,1 et 0,8 V / m) de la Commission internationale de protection contre les rayonnements non ionisants.

OCCUPATIONAL EXPOSURE TO ELECTRIC AND MAGNETIC FIELDS WHILE WORKING AT SWITCHING AND TRANSFORMING STATIONS OF 110 KV.
[Exposition professionnelle aux champs électriques et magnétiques lors du travail sur des stations de commutation et de transformations de 110 kV.]
Korpinen L, Kuisti H, Pääkkönen R, Vanhala P, Elovaara J.
Ann Occup Hyg. 2011; 55(5):526-36.

Le but de cette étude était de mesurer l'exposition professionnelle aux champs électriques et magnétiques au cours de différentes tâches de travail sur des stations de commutation et de transformation de 110 kV (dans certaines situations 20 kV), et d'analyser si les valeurs déclenchant l'action de la directive 2004/40/CE de l'Union européenne ou les valeurs de référence de la Commission Internationale sur la Protection contre les Rayonnements Non Ionisants (ICNIRP) étaient dépassées. Les champs électriques (n = 765) et magnétique (n = 203) ont été mesurés durant les diverses tâches. Les valeurs moyennes de l'ensemble des mesures étaient de 3,6 kV/m et 28,6 µT. La valeur maximale du champ électrique était de 15,5 kV/m lors de la tâche de «maintenance du disjoncteur de la plateforme de service, en fonctionnement ». Dans une tâche particulière de travail à proximité des câbles du réacteur shunt (20 kV), le champ magnétique le plus élevé était de 710 µT.

Conclusions: En général, les champs magnétiques mesurés étaient inférieurs aux valeurs de référence de l'ICNIRP.

CURRENT DENSITIES AND TOTAL CONTACT CURRENTS FOR 110 AND 220 KV POWER LINE TASKS.
[Les densités de courant et les courants de contact totaux lors de travaux sur des lignes à haute tension 110 et 220 kV.]
Korpinen L, Kuisti H, Elovaara J.
Bioelectromagnetics. 2014; 35(7):531-535.

L’objectif de cette étude était d’analyser toutes les valeurs de courant électrique pendant des travaux sur des lignes à haute tension 110 et 220 kV. De plus, l’objectif était d’étudier les densités moyennes de courant et les courants de contacts dus aux champs électriques lors de travaux sur des lignes à haute tension 110 et 220 kV. Un travailleur a simulé les travaux suivants: (A) tester la tension d’isolement sur un pylône 110 kV, (B) vérifier la pourriture sur des pylônes en bois 110 kV, (C) tester la tension d’isolement sur un pylône 220 kV et (D) vérifier la pourriture sur des pylônes en bois 220 kV. La densité moyenne de courant la plus élevée au niveau du cou était de 2 mA/m² (champ électrique interne calculé de 19 à 38 mV/m) et le courant de contact moyen le plus élevé était de 234 µA.

Conclusions: Toutes les valeurs mesurées sur des pylônes 110 et 220 kV étaient inférieures aux restrictions de base de l’ICNIRP (International Commission on Non-ionizing Radiation Protection) (0.1 et 0,8 V/m).

OCCUPATIONAL EXPOSURE TO ELECTRIC FIELDS AND CURRENTS ASSOCIATED WITH 110 KV SUBSTATION TASKS.
[Exposition professionnelle aux champs électriques et courants liés aux travaux sur des sous stations 110kV.]
Korpinen LH, Kuisti HA, Tarao H, Elovaara JA.
Bioelectromagnetics. 2012; 33: 438-442.

L’objectif principal de cette étude était d’analyser l’exposition professionnelle aux champs électriques ainsi que les densités de courant et les courants de contact associés aux travaux sur des sous-stations 110kV isolées à l’air et d’analyser si la valeur déclenchant l’action de la directive européenne 2004/40/CE était dépassée. Quatre travailleurs volontaires ont accepté de simuler les tâches suivantes : Tâche (A) maintenance d'un dispositif de commande d'un sectionneur au niveau du sol ou du plancher, Tâche (B) maintenance d'un dispositif de commande d'un disjoncteur au niveau du sol ou du plancher, Tâche (C) maintenance du disjoncteur tête d'un monte-charge pour les travailleurs, et Tâche (D) maintenance d'un dispositif de commande d'un disjoncteur d'une plate-forme de service. La densité de courant moyenne la plus élevée au niveau de la nuque était 1.8 mA/m² (champ électrique interne calculé 9.0-18.0 mV/m) et le courant de contact le plus élevé était de 79.4 µA.

Conclusion: Toutes les valeurs mesurées au niveau des sous-stations sont plus faibles que la valeur limite (10mA/m² de la directive 2004/40/CE et des restrictions de base de 2010 (0.1 et 0.8v/m respectivement pour les tissus du système nerveux central de la tête et pour tous les tissus de la tête et du corps) de la Commission International de protection contre les radiations non-ionisantes (ICNIRP).

OCCUPATIONAL EXPOSURE TO ELECTRIC AND MAGNETIC FIELDS DURING TASKS AT GROUND OR FLOOR LEVEL AT 110 KV SUBSTATIONS IN FINLAND.
[Exposition professionnelle aux champs électriques et magnétiques lors de travaux dans des sous-stations 110 kV en Finlande.]
Korpinen L, Pääkkönen R.
Int J Occup Saf Ergon. 2016;22(3):384-388.

L'objectif était d'étudier l'exposition professionnelle aux champs électriques et magnétiques pendant des travaux dans des sous-stations 110 kV en Finlande et de comparer les valeurs mesurées à celles de la Directive 2013/35/UE. Au total, 347 mesures de champ électrique et 100 mesures de champ magnétique ont été réalisées. La valeur moyenne de champs électriques était de 2,3 kV / m (maximum 6,4 kV / m) et celle des champs magnétiques était de 5,8 μT (maximum 51,0 μT).

Conclusions : On peut conclure que l'exposition au champ électrique et au champ magnétique est généralement inférieure aux valeurs basses déclenchant l’action de la Directive 2013/35/UE. La transposition de la Directive ne nécessitera pas de modifications dans l’exécution des tâches évaluées. Toutefois, pour les travailleurs ayant des implants médicaux, l'exposition pourrait être suffisamment élevée pour provoquer des interférences.

EXAMPLES OF OCCUPATIONAL EXPOSURE TO ELECTRIC AND MAGNETIC FIELDS AT 110-KV GAS-INSULATED SUBSTATIONS (GISS).
[EXEMPLES D’EXPOSITION PROFESSIONNELLE AUX CHAMPS ÉLECTRIQUES ET MAGNÉTIQUES DANS DES SOUS-STATIONS 110 KV ISOLÉES AU GAZ.]
Korpinen L, Pääkkönen R.
Radiat Prot Dosimetry. 2015 Feb;163(3):394-7.

Les objectifs de l'étude étaient de présenter des exemples d'exposition professionnelle aux champs électriques et magnétiques dans des sous-stations isolées au gaz (SIG) et d'analyser l'exposition sur base de la nouvelle directive européenne 2013/35/UE. L'objectif était également de décrire les détails des mesures.

Les champs électriques et magnétiques ont été mesurés (45 mesures au total) dans 2 SIG de la région de Tampere en Finlande. A l'intérieur des SIG, les valeurs de champ magnétique varient de 0,4 à 43,0 µT, et les champs électriques de 5 à 90 V/m. Dans la salle de câbles de SIG B, la valeur maximale était de 250 µT (très près des câbles). Les valeurs ne dépassent pas les valeurs (basses ou élevées) déclenchant l’action de la nouvelle directive 2013/35/UE.

Conclusions: On peut dire que, dans les SIG 110 kV, les travailleurs ne sont pas exposés à des champs électromagnétiques (CEM) supérieurs à la nouvelle directive européenne 2013/35/UE.

OCCUPATIONAL EXPOSURE TO ELECTRIC AND MAGNETIC FIELDS DURING WORK TASKS AT 110 KV SUBSTATIONS IN THE TAMPERE REGION.
[Exposition professionnelle aux champs électriques et magnétiques lors de tâches de travail dans des sous stations 110 kV dans la région de Tampere.]
Korpinen LH, Pääkkönen RJ.
Bioelectromagnetics. 2010; 31: 252-254.

L'exposition professionnelle aux champs électriques et magnétiques a été étudiée pendant différentes tâches de travail dans 7 sous-stations 110 kV de la région de Tampere en Finlande. L'objectif était d'analyser si les valeurs déclenchant l'action de la Directive européenne 2004/40/CE (10 kV/m pour le champ électrique et 500 microT pour le champ magnétique) étaient dépassées. Les champs électriques et magnétiques ont été mesurés pendant les tâches suivantes : (1) déplacement ou travail au sol, (2) travail sur une plateforme de service, (3) travail autour du transformateur au sol ou sur une échelle, et (4) changement d'une ampoule à partir d'un monte-charge. Dans la tâche 2 « travail sur une plateforme de service », le champ électrique mesuré (valeur maximale 16,6 kV/m) dépasse les 10 kV/m dans 3 cas. Dans les études ultérieures, il sera important d'étudier si la valeur limite de 10 mA /m² de la Directive 2004/40/CE est dépassée dans les sous-stations 110 kV. La valeur déclenchant l'action de 500 microT de densité de flux magnétique n'était dépassée dans aucune des situations de travail.

INDUCED ELECTRIC FIELDS IN WORKERS NEAR LOW-FREQUENCY INDUCTION HEATING MACHINES.
[Champs électriques induits chez des personnes travaillant à proximité des machines de chauffage par induction de basses fréquences.]
Kos B, Valič B, Kotnik T, Gajšek P.
Bioelectromagnetics. 2014; 35(3):222-226.

Les données publiées sur l’exposition professionnelle aux équipements de chauffage par induction sont rares, particulièrement en termes de valeurs induites dans le corps humain. Cet article apporte des informations complémentaires en analysant l’exposition à deux machines de ce type, un four à induction et une machine de durcissement par induction. De plus, un algorithme de calcul de la moyenne spatiale des champs mesurés développé dans une publication précédente est testé sur de nouvelles données. Le modèle humain a été positionné aux distances où les valeurs mesurées de densité de flux magnétiques étaient supérieurs aux niveaux de référence.

Conclusions: toutes les valeurs mesurées étaient inférieures à la restriction de base. La limite inférieure du percentile 0,1 le plus élevé de champ électrique induit dans le corps du travailleur était de 0,193 V/m à 30 cm d’un four à induction.

PRELIMINARY BACKGROUND INDOOR EMF MEASUREMENTS IN GREECE.
[Mesures préliminaires de CEM intérieurs en Grèce.]
Kottou S, Nikolopoulos D, Yannakopoulos PH, Vogiannis E, Petraki E, Panagiotaras D, Koulougliotis D.
Phys Med. 2015;31(7):808-816.

L'objectif principal de ce travail était d’analyser les variations des valeurs de champs électromagnétiques (CEM) à l’intérieur des habitations en Grèce et d’identifier les pics qui peuvent apparaître. L’étude est focalisée sur les champs magnétiques d’extrêmement basses fréquences (EBF) et les champs électriques de radiofréquences (RF) qui ont été associés à un risque cancérigène possible chez l’homme par le SCENHIR (Scientific Committee on Emerging and Newly Identified Health Risks). Les mesures des radiations électromagnétiques (REM) ont été réalisées à l’intérieur d’habitations, à Attica et dans les îles de Zakynthos et Lesvos. 4540 mesures ont été réalisées en large bande (50 Hz – 2100 MHz) dont 3301 à Attica, 963 à Lesbos et 276 à Zakynthos.

L’analyse statistique met en avant des différences significatives entre les valeurs moyennes du champ électrique (ELF et RF), mais pas du champ magnétique, à différentes distances de la source de CEM, ainsi qu’entre certaines valeurs moyennes de champ électrique RF dans diverses bandes de fréquences. Quelques différences significatives entre les valeurs moyennes de champ électrique selon le lieu ont également été relevées. Au niveau du champ électrique RF, les valeurs maximales étaient, dans la plupart des cas, inférieures à 0,5 V/m, mais des valeurs supérieures à 1 V/m et jusque 5,6 V/m ont occasionnellement été mesurées. Les valeurs du champ magnétique 50 Hz étaient inférieures à 1 µT.

Conclusions : Globalement, les valeurs de CEM à l’intérieur des habitations sont bien inférieures aux limites nationales et européennes.

DOSIMETRIC ASSESSMENT OF SIMULTANEOUS EXPOSURE TO ELF ELECTRIC AND MAGNETIC FIELDS.
[Evaluation dosimétrique de l’exposition simultanée à des champs électriques et magnétiques EBF.]
Leitgeb N, Cech R.
IEEE Trans Biomed Eng. 2008; 55: 671-674.

Dans la bande des basses fréquences, les champs électriques et magnétiques interagissent avec le tissu biologique en induisant des densités de courant électrique intracorporel, mais réglés par des lois physiques différentes et donc par des chemins et des orientations intracorporels différents. Actuellement, les normes nécessitent une évaluation séparée des champs électriques et magnétiques, même dans le cas d’une exposition simultanée et donc, ignorent la superposition des densités de courant intracorporelles. Les simulations numériques à l’aide du modèle « Visible Man » montrent que cela peut entraîner une sous-estimation des densités de courant dans le système nerveux central (SNC) de plus de 29 %. Alors que les densités superposées de courant dans le SNC rencontrent toujours les restrictions de base, la situation est différente si un foetus avec son propre SNC requiert le même niveau de protection. Quand le volume de conformité est étendu au tronc, le niveau de référence d’exposition au champ électrique dépasse les restrictions de base de 38%.

Conclusion: Dépendant du type de sommation des contributions vectorielles, l’exposition simultanée à des champs (50 Hz) électriques de 5 kV/m et magnétiques de 100 μT pourrait entraîner un dépassement des restrictions de base de 2.1 à 2.6 fois. Bien que cela ne prouve pas l’absence de conformité, cela indique que le modèle d’exposition du SNC foetale est nécessaire pour clarifier la situation.

MAGNETIC EMISSIONS OF ELECTRIC APPLIANCES.
[Emissions magnétiques des appareils électrodomestiques.]
Leitgeb N, Cech R, Schröttner J, Lehofer P, Schmidpeter U, Rampetsreiter M.
Int J Hyg Environ Health. 2008; 211: 69-73.

Les émissions de champs magnétiques de plus de 1000 appareils électrodomestiques ont été étudiées. Les résultats montrent que des spectres complexes de fréquence sont courants et que les émissions de fréquence simple sont rares. Puisque l’évaluation de l’exposition nécessite des sommes pondérées de fréquence, les valeurs efficaces ne sont pas appropriées pour faire des comparaisons avec les niveaux de référence. Il peut être montré qu’elles peuvent sous-estimer les émissions de plus de deux ordres de grandeur. L’analyse de groupes d’appareils a montré une large étendue des valeurs d’émission de plus de deux ordres de grandeur avec seulement de faibles associations avec la consommation d’électricité. Ceci démontre qu’il existe un potentiel considérable de réduction des champs sans perte de
performance. L’exposition aux champs magnétiques des appareils électrodomestiques n’est pas négligeable dans notre vie de tous les jours.

Conclusion: Beaucoup d’appareils dépassent largement les niveaux de référence permis et demanderaient une analyse plus approfondie afin de démontrer leur conformité avec les limites de base.

PERSONAL POWER-FREQUENCY MAGNETIC FIELD EXPOSURE IN WOMEN RECRUITED AT AN INFERTILITY CLINIC: ASSOCIATION WITH PHYSICAL ACTIVITY AND TEMPORAL VARIABILITY.
[Exposition aux champs magnétiques à la fréquence du réseau de femmes recrutées dans une clinique de la fertilité.]
Lewis RC, Hauser R, Wang L, Kavet R, Meeker JD.
Radiat Prot Dosimetry. 2016;168(4):478-488.

Les approches épidémiologiques actuelles étudiant l’exposition aux champs magnétiques à la fréquence du réseau et le risque de fausses-couches sont potentiellement biaisées par un manque d’attention de la relation entre l’exposition et l’activité physique ainsi que par la variabilité intra-individuelle de l’exposition au cours du temps. Cette étude analyse ces deux questions à l’aide de données d’une étude pilote longitudinale impliquant 40 femmes recrutées dans une clinique de la fertilité qui ont fourni des données sur 3 périodes de 24h, séparées par une médiane de 3,6 semaines.

L’activité physique a été positivement associée aux expositions maximales. Les activités physiques les plus importantes à l’intérieur d’environnements n’entraînent pas nécessairement des expositions plus importantes, ce qui laisse à penser que le déplacement entre les environnements, et non à l’intérieur, augmente la probabilité de se trouver à proximité de sources de champs élevés.

Conclusions : Des études épidémiologiques ultérieures associées aux expositions maximales devraient être ajustées selon le niveau d’activité physique et enregistrer plus d’un jour d’exposition afin de réduire les biais.

ANALYSIS OF INDIVIDUAL- AND SCHOOL-LEVEL CLUSTERING OF POWER FREQUENCY MAGNETIC FIELDS.
[Analyse des niveaux individuels et scolaires de champs magnétiques à la fréquence du réseau.]
Lin IF , Li CY , Wang JD.
Bioelectromagnetics. 2008; 29: 564-570.

Cette étude donne les résultats de l’enregistrement continu pendant 8h des champs magnétiques de très basse fréquence (CM-TBF), de 14 enfants et 35 enseignants dans 11 écoles primaires du nord de Taiwan. Il était attendu que les sujets de deux établissements scolaires auraient des niveaux d’expositions aux CM TBF élevés en raison de leur proximité avec des lignes à haute tension (161 kilo-volts, kV). Les résultats de cette analyse révèlent que, dans les écoles où des lignes à haute tension traversent l’établissement scolaire, le niveau d’exposition moyen aux CM-TBF (0,38 + / - 0,51 micro Tesla (microT), ou 0,15, 0,25 et 0,44 microT respectivement aux percentiles 25, 50 et 75) était plus élevé que le niveau d’exposition moyen de CM-TBF dans les écoles éloignées des lignes à haute tension (0,14 + / - 0.27 microT, et 0,04, 0,06 et 0,10 microT respectivement aux percentiles 25, 50 et 75). La technique analytique multi-niveaux, qui prend des mesures individuelles comme unité d'analyse, et qui prend également en compte les inter-corrélations entre les mesures d’un même individu et/ou école, a également été appliquée à l'analyse des données.

Conclusion: Le regroupement des mesures au niveau individuel et au niveau de l'école, tous deux observables dans cette étude, devrait être pris en considération dans toute analyse future de données obtenues par l’enregistrement continu de l'exposition aux CM-TBF.

CHILDREN'S PERSONAL EXPOSURE MEASUREMENTS TO EXTREMELY LOW FREQUENCY MAGNETIC FIELDS IN ITALY.
[Mesures de l’exposition individuelle des enfants aux champs magnétiques d’extrêmement basses fréquences en Italie.]
Liorni I, Parazzini M, Struchen B, Fiocchi S, Röösli M, Ravazzani P.
Int J Environ Res Public Health. 2016;13(6).

L'exposition aux champs magnétiques d’extrêmement basses fréquences (CM-EBF) est encore un sujet de préoccupation en raison de son impact possible sur la santé des enfants. Bien que des études épidémiologiques aient démontré une possible association entre CM-EBF au-dessus de 0,4 μT et la leucémie infantile, les mécanismes biologiques capables de soutenir une relation causale entre CM-EBF et cette maladie n'ont pas encore été trouvés.

Une campagne de mesures a été menée à Milan (Italie) afin de mieux connaître l'exposition des enfants aux CM-EBF en fonction de leurs activités quotidiennes. Quatre-vingt-six enfants ont été recrutés, dont 52 ont été spécifiquement choisis en raison de la distance par rapport aux lignes électriques et aux transformateurs afin de suréchantillonner les enfants potentiellement très exposés.

Les mesures individuelles et dans la chambre à coucher ont été effectuées pour chaque enfant à deux saisons différentes. Les principaux résultats de cette étude sont les suivants: (1) les valeurs médianes des mesures individuelles sur 24h et dans les chambres à coucher étaient

MAGNETIC FIELD EXPOSURE IN A NONDESTRUCTIVE TESTING OPERATION.
[Exposition aux champs magnétiques dans une opération de test non-destructif.]
Lippert JF, Lacey SE, Kennedy KJ, Esmen NA, Buchanich JM, Marsh GM.
Arch Environ Occup Health. 2007; 62: 187-193.

Le vocable "test non-destructif" reprend toutes les techniques utilisées pour inspecter l'intégrité d'une pièce fabriquée sans altérer son utilisation future. L'inspection par particule magnétique est un type de test non-destructif qui utilise l'électromagnétisme dans sa procédure d'inspection, donc exposant potentiellement l'opérateur aux champs magnétiques. Pendant l'inspection par particules magnétiques, les enquêteurs ont pris les mesures des pics de champ magnétique sur 8 arbres de moteurs à turbine dans un centre de révision et de réparation de moteurs à turbine. Ils ont enregistré 95 mesures de pic de champ magnétique, allant de moins de 0.1 à 29.27 microT. Les valeurs d'exposition mesurées étaient parmi les plus hautes relevées dans un environnement professionnel. Des études ultérieures sont nécessaires afin de caractériser les expositions aux champs magnétiques dans les opérations d'inspection par particules magnétiques-en particulier, en différenciant l'amplitude des champs magnétiques par fréquences de courant-et de comprendre l'exposition puisqu'elle est en relation avec différents types d'appareils d'inspection par particules magnétiques.

POWER FREQUENCY MAGNETIC FIELDS AND RISK OF CHILDHOOD LEUKAEMIA: MISCLASSIFICATION OF EXPOSURE FROM THE USE OF THE 'DISTANCE FROM POWER LINE' EXPOSURE SURROGATE.
[Champs magnétiques à la fréquence du réseau et risque de leucémie infantile: classification erronée de l'exposition lorsque la distance par rapport à la ligne est utilisée comme évaluateur de l'exposition]
Maslanyj M , Simpson J , Roman E , Schüz J .
Bioelectromagnetics. 2009;30(3):183-188.

Une étude récente analysant la relation entre la distance des lignes à haute tension les plus proches et le risque de cancer infantile ré-ouvre le débat sur la pertinence des critères métriques d'exposition dans les études sur les champs magnétiques à la fréquence du réseau. A partir des données de 2 grandes études basées sur la population au Royaume uni et en Allemagne, les auteurs démontrent que la distance des lignes à haute tension est comparativement un mauvais estimateur des champs magnétiques résidentiels mesurés. Même à des distances de 50 m ou moins, le coefficient de prévision positif d'avoir des mesures résidentielles supérieures à 0.2 microT était seulement de 19.4%. De toute évidence, utiliser la distance par rapport à la ligne, sans prendre en compte d'autres variables telles que la charge, entraîne une pauvre estimation de l'exposition résidentielle au champ magnétique.

Conclusion : les auteurs concluent que de telles proportions de classification erronée de l'exposition rendent ininterprétable les résultats des études qui se basent seulement sur la distance.

OCCUPATIONAL EXPOSURE OF UK ADULTS TO EXTREMELY LOW FREQUENCY MAGNETIC FIELDS.
[Exposition professionnelle d'adultes anglais aux champs magnétiques de fréquences extrêmement basses.]
Mee T , Whatmough P , Broad L , Dunn C , Maslanyj M , Allen S , Muir K , McKinney PA , van Tongeren M .
Occup Environ Med. 2009; 66(9):619-627.

L'exposition professionnelle aux champs magnétiques (CM) de fréquences extrêmement basses (EBF) dans la population générale anglaise est peu documentée. L'objectif de cette étude est d'évaluer les niveaux d'exposition professionnelle aux CM EBF au Royaume Uni et d'évaluer l'usage d'une matrice emploi-exposition rigide pour estimer les expositions des personnes dans l'étude des tumeurs cérébrales de l'adulte au Royaume Uni (étude UKABTS). Des mesures individuelles de CM EBF ont été menées. Les tracés d'exposition ont été divisés en période professionnelle, de déplacements et « autres », sous différents métriques d'exposition. L'exposition a été classée selon la classification professionnelle normalisée (« Standard Occupational Classification ») (2000) et la classification industrielle normalisée (« Standard Industrial Classification ») (1997), et une classification combinée professionnelle-industrie. Les analyses statistiques (modèle à effets variables) ont déterminé la contribution des expositions professionnelles sur une exposition cumulée de 24h et la contribution de la profession et de l'industrie dans la variance totale. Les données ont été obtenues chez 317 individus, dont 192 personnes inclues dans l'étude UKABTS, 101 collègues des sujets de l'étude UKABTS et 24 autres personnes intéressées. 236 personnes ont donné des informations professionnelles, couvrant 117 professions différentes. L'exposition moyenne était significativement supérieure sur le lieu de travail qu'à domicile. Des expositions professionnelles moyennes élevées ont été trouvées chez les soudeurs, les imprimeurs, les téléphonistes, les archivistes et autres gestionnaires de documents. La discrimination d'une matrice emploi-exposition rigide basée sur la profession peut être améliorée en liant la classification avec l'industrie et par l'utilisation des informations sur le contexte professionnel.

Conclusions : Ce rapport étend substantiellement les informations sur l'exposition des adultes aux CM EBF au Royaume Uni. La précision des évaluations de l'exposition uniquement basées sur les codes professionnels est améliorée en les liant aux codes industriels ou la connaissance des équipements ou des lignes à haute tension ou sous-stations dans l'environnement professionnel.

INDOOR TRANSFORMER STATIONS AND ELF MAGNETIC FIELD EXPOSURE: USE OF TRANSFORMER STRUCTURAL CHARACTERISTICS TO IMPROVE EXPOSURE ASSESSMENT.
[Transformateurs dans les bâtiments et exposition aux champs magnétiques EBF: utilisation des caractéristiques structurales des transformateurs pour améliorer l’évaluation de l’exposition.]
Okokon EO, Roivainen P, Kheifets L, Mezei G, Juutilainen J.
J Expo Sci Environ Epidemiol. 2014; 24(1):100-104.

Des études ont montré que les populations qui habitent dans des immeubles à appartements abritant des transformateurs pourraient permettre d’améliorer les études épidémiologiques sur le lien entre la leucémie infantile et les champs magnétiques d’extrêmement basses fréquences (CM-EBF). Cette étude analyse si la classification basée sur les caractéristiques structurales des transformateurs améliorerait l’évaluation de l’exposition au CM-EBF. Les données reprennent des mesures de CM dans des appartements situés directement au-dessus du transformateur (appartements « exposés ») de 30 immeubles en Finlande, et des appartements de référence dans les mêmes immeubles. Les caractéristiques structurales des transformateurs (type et localisation des conducteurs basse tension) ont été utilisées pour classer les appartements exposés en exposition élevée (EE) et exposition intermédiaire (EI). Un gradient d’exposition a été observé : aussi bien les valeurs moyennes de CM que la durée au-delà d’un certain seuil (0,4 µT) étaient plus élevées dans les appartements EE et plus faibles dans appartements de référence, significativement. Les différences entre les appartements EE et EI n’étaient toutefois pas statistiquement significatives.

Conclusions: Cette étude a montré qu’une classification en 3 catégories n’apporte pas de meilleurs résultats qu’une classification en 2 catégories (appartements exposés et de référence) dans la détection de l’existence d’un risque accru. Toutefois, les caractéristiques structurales des transformateurs sont potentiellement utiles pour évaluer la relation exposition/réponse.

A COMPARISON OF MAGNETIC FIELDS INSIDE AND OUTSIDE HIGH-VOLTAGE URBAN 110-KV POWER SUBSTATIONS WITH THE EXPOSURE RECOMMENDATIONS OF THE UKRAINIAN REGULATORY AUTHORITIES.
[Une comparaison des champs magnétiques à l’intérieur et à l’extérieur de sous-stations 110kV urbaines avec les recommandations d’exposition des autorités ukrainiennes de régulation.]
Okun O, Shevchenko S, Korpinen L.
Radiat Prot Dosimetry. 2012; 31:856-862.

Le but de cette étude était d’analyser théoriquement les valeurs de champs magnétiques à la fréquence industrielle, à l'intérieur et à l'extérieur de sous-stations électriques 110kV et d'établir une correspondance entre les niveaux des champs et les limites définies par la réglementation ukrainienne. Les champs produits par les sous-stations haute-tension ont été étudiés à l’aide d’une méthodologie numérique par éléments finis. Les résultats montrent que les valeurs de densité de flux magnétique calculées à l’intérieur et à l’extérieur des sous-stations 110kV n’atteignent pas les limites d’exposition définies par la réglementation ukrainienne (1750µT) et par les directives internationales (ICNIRP 2010). À l'intérieur de la sous-station, la valeur maximale de CM a été obtenue sous les câbles 10kV et était de 420 μT.

OCCUPATIONAL EXPOSURE TO INTERMEDIATE FREQUENCY AND EXTREMELY LOW FREQUENCY MAGNETIC FIELDS AMONG PERSONNEL WORKING NEAR ELECTRONIC ARTICLE SURVEILLANCE SYSTEMS.
[Exposition professionnelle aux champs magnétiques de fréquences intermédiaires et d’extrêmement basses fréquences des personnes travaillant à proximité de systèmes électroniques de suveillance d’articles.]
Roivainen P1, Eskelinen T, Jokela K, Juutilainen J.
Bioelectromagnetics. 2014; 35(4):245-250.

Les caissiers sont potentiellement exposés aux champs magnétiques de fréquences intermédiaires sur leur lieu de travail en raison des systèmes électronique de surveillance des articles (EAS) utilisés dans les magasins pour protéger les marchandises du vol. Cette étude a analysé les expositions professionnelles de caissiers aux champs de fréquences intermédiaires dans des magasins finlandais. L’exposition aux champs d’extrêmement basses fréquences a également été évaluée car les caissiers travaillent près d’appareils fonctionnant en 50Hz. La valeur crête du flux d'induction magnétique dans les fréquences intermédiaires était de 0,2 à 4 µT au niveau du siège du caissier. Ces valeurs sont plus faibles que les limites d’exposition. Toutefois, selon les niveaux de référence de l’ICNIRP, les champs magnétiques de fréquences intermédiaires (141 µT pour le champ crête) excédaient les valeurs limites dans certaines situations (max 189 µT) pendant de courtes périodes quand les caissiers traversaient les portiques de sécurité. Comme les niveaux de référence de l’ICNIRP ne définissent pas une durée minimum d’exposition, des analyses complémentaires sont recommandées pour vérifier le respect des restrictions de base.

Même si les restrictions de bases ne sont pas dépassées, les personnes qui travaillent à proximité des appareils d’EAS représentent un groupe particulier de travailleurs concernant l’exposition aux champs électromagnétiques. Ce groupe pourrait servir de base aux études épidémiologiques s’intéressant aux effets possibles sur la santé des champs magnétiques de fréquences intermédiaires. Le respect des niveaux de référence des champs de fréquences intermédiaires a été évaluée à l’aide de mesures large bande des champs crêtes et de la règle de sommation de l’ICNIRP pour les fréquences multiples. Cette dernière s’est généralement montrée plus prudente et la différence entre les deux méthodes était importante (> facteur 10) pour les systèmes EAS utilisant un signal 58 kHz avec une forme d’onde complexe. Ceci indique que la règle de l’ICNIRP pour les fréquences multiples peut être inutilement prudente dans les mesures de formes d’onde complexes.

EXTREMELY LOW FREQUENCY MAGNETIC FIELD MEASUREMENTS IN BUILDINGS WITH TRANSFORMER STATIONS IN SWITZERLAND.
[Mesures de champs magnétiques de fréquences extrêmement basses dans des immeubles avec postes de transformation en Suisse.]
Röösli M, Jenni D, Kheifets L, Mezei G.
Sci Total Environ. 2011; 409: 3364-3369.

Le but de cette étude était d'étudier la faisabilité d'une méthode d'évaluation de l'exposition qui classe les appartements selon trois catégories d'exposition aux champs magnétiques d'extrêmement basses fréquences (CM-EBF) en se basant sur l'emplacement de l'appartement par rapport au local du transformateur. Des mesures ont été réalisées dans 39 appartements de 18 immeubles. Dans chacune des pièces des appartements, les CM-EBF ont été mesurés simultanément par 5 ou 6 enregistreurs EMDEX II pendant 10 min. La moyenne arithmétique mesurée de CM-EBF était de 0,59 µ T dans 8 appartements adjacents au local, situés directement au-dessus ou à côté du transformateur. Dans les appartements qui ne touchent que partiellement le local du transformateur, le niveau moyen de CM-EBF était de 0,14 µ T. L'exposition moyenne dans les autres appartements était de 0,10 µ T. Le coefficient Kappa de classification de l'exposition était de 0,64 (IC 95%: 0,45 à 0,82) si seulement les appartements directement adjacents étaient considérés comme fortement exposés (> 0,4 µ T). Les auteurs ont constaté un gradient d'exposition aux CM-EBF dans les immeubles avec transformateur.

Conclusion: La classification de l'exposition basée sur l'emplacement de l'appartement par rapport au local du transformateur semble réalisable. Une telle approche réduit considérablement le travail d'évaluation de l'exposition et peut être utilisée pour éliminer les biais de sélection dans les futures études épidémiologiques.

MEASUREMENT OF THE MAGNETIC FIELDS OF HIGH-VOLTAGE SUBSTATIONS (230 KV) IN TEHRAN (IRAN) AND COMPARISON WITH THE ACGIH TRESHOLD LIMIT VALUES.
[Mesures des champs magnétiques autour de sous-stations haute tension (230 kV) à Téhéran (Iran) et comparaison avec les valeurs limites d'exposition de l'ACGIH.]
Sharifi Fard M, Nasiri P, Monazzam MR.
Radiat Prot Dosimetry. 2011;145(4):421-425.

Les mesures ont été effectuées selon la norme IEEE 644-1994 , à une hauteur de 1 m au-dessus du niveau du sol . Aucune des mesures ne dépassait la valeur limite d'exposition ACGIH . Parmi toutes les chambres de contrôle, le CM le plus élevé mesuré est 0.69 µT dans la salle de contrôle de la sous-station Ozgol et le plus bas est de 0,2 µT dans le poste de Shahid Firouzi . La salle de contrôle du poste Ozgol est situé au deuxième étage et les câblages sont situés à une courte distance de la fenêtre est ; le champ magnétique le plus élevé est enregistré dans cette salle de contrôle. Parmi tous les appareils de commutatio, le CM le plus élevé, 9,15 µT, est mesurée dans la sous-station de Kan .

Conclusion: Aucune des mesures réalisées ne dépassait la valeur limite d'exposition de l'ACGIH.

THE REVISED ELECTROMAGNETIC FIELDS DIRECTIVE AND WORKER EXPOSURE IN ENVIRONMENTS WITH HIGH MAGNETIC FLUX DENSITIES.
[La directive « champs électromagnétiques » révisée et l’exposition des travailleurs dans des environnements avec des densités de flux magnétique élevées.]
Stam R.
Ann Occup Hyg. 2014; 58(5):529-541.

Certains champs électromagnétiques (CEM) les plus élevés sont repérés sur le lieu de travail. Une directive européenne a établi des limites d’exposition des travailleurs aux CEM. Ce rapport résume ses origines et son contenu et compare les niveaux d’exposition des postes à haut risque avec les limites établies dans la directive révisée. Des recherches systématiques ont été menées dans les bases de données PubMed, Scopus, la littérature grise et les sites internet des organismes impliqués dans les mesures d’exposition au niveau professionnel. Les recherches se sont centrées sur les CEM de fréquences inférieures à 10 MHz, qui peuvent entraîner une stimulation du système nerveux. Les études sélectionnées devaient donner des information sur les niveaux d’exposition max au niveau individuel au travail, aussi bien en termes de force du champ magnétique externe ou de densité de flux ou également l’intensité de champ électrique induit ou la densité de courant. Les niveaux d’action et les valeurs limites d’exposition aux champs magnétiques de la directive révisée seront supérieurs à ceux de la version antérieure. Néanmoins, des densités de flux magnétiques plus élevés que les niveaux d’actions de la stimulation des nerfs périphériques ont été rapportés chez des travailleurs des secteurs de la soudure, du chauffage par induction, de la stimulation magnétique transcranienne, et de l’imagerie par résonance magnétique (IRM). Les valeurs limites d’exposition peuvent être dépassées dans la soudure et l’IRM, mais les calculs pour le chauffage par induction et la stimulation magnétique transcranienne ne sont pas disponibles.

Conclusions: La directive européenne révisée exempte conditionnellement les activités en relation avec l’IRM des limites d'exposition, mais des mesures pour réduire l'exposition pourraient être nécessaires pour le soudage, le chauffage par induction, et la stimulation transcranienne. Comme de telles mesures peuvent être compliquées, il existe un besoin réel de bases de données d’exposition reprenant différents scénarios de postes de travail avec des expositions élevées et un guide des bonnes pratiques.

ELF-MAGNETIC FLUX DENSITIES MEASURED IN A CITY ENVIRONMENT IN SUMMER AND WINTER.
[Densités de flux magnétique mesurées dans un environnement urbain en été et en hiver.]
Straume A, Johnsson A, Oftedal G.
Bioelectromagnetics. 2008; 29: 20-28.

Les études épidémiologiques ont indiqué une association entre les densités de flux magnétique de fréquence extrêmement basse supérieures à 0,4 microT (moyenne pondérée selon le temps) et les risques de leucémie infantile. Cette conclusion est principalement basée sur des mesures d’exposition à l’intérieur. Les auteurs ont donc estimé qu’il était important de cartographier les densités de flux magnétique dans des aires publiques à Trondheim en Norvège. En raison des variations saisonnières de la consommation d’énergie, les champs ont été mesurés pendant l’été et l’hiver. Les densités de flux magnétique ont été cartographiées à 1 m au-dessus du sol sur 17 km de trottoirs au centre ville de Trondheim. Le spectre a été mesuré en certains points et la densité de flux magnétique provenait principalement de la fréquence 50 Hz. En été, moins de 4% des rues présentaient des valeurs excédant les 0,4 microT, et ces valeurs étaient augmentées de 29 et 34% en hiver, les jours froids et neigeux respectivement. Les niveaux moyens étaient de 0,13 microT (été), 0,85 microT (hiver, froid) et 0,9 microT (hiver, neige), avec l’enregistrement le plus important s’élevant à 37 microT. Des valeurs ponctuellement élevées étaient généralement rencontrées audessus des sous-stations souterraines de transformation. En hiver, le chauffage électrique des trottoirs donne également lieu à des densités de flux relativement élevées.

Conclusion: Ces résultats montrent que les restrictions de base de l’ICNIRP ne sont pas dépassées. Il serait intéressant de cartographier la situation des densités de flux dans d’autres villes ayant un climat froid.

ANALYSIS OF PERSONAL AND BEDROOM EXPOSURE TO ELF-MFS IN CHILDREN IN ITALY AND SWITZERLAND.
[Analyse de l'exposition individuelle et dans les chambres à coucher des enfants aux CM-EBF en Italie et en Suisse]
Struchen B, Liorni I, Parazzini M, Gängler S, Ravazzani P, Röösli M.
J Expo Sci Environ Epidemiol.2016;26(6):586-596.

On sait peu de choses de l’exposition quotidienne aux champs magnétiques d’extrêmement basses fréquences (CM-EBF) des enfants en Europe. Les objectifs de cette étude sont : (i) d'évaluer l'exposition individuelle des enfants aux CM-EBF ; (ii) d'identifier les facteurs déterminant l'exposition individuelle aux CM-EBF et dans la chambre à coucher des enfants ; iii) d’évaluer la reproductibilité des mesures de l'exposition ; et (iv) de comparer les mesures individuelles avec celles dans les chambres à coucher.  

En Suisse et en Italie, 172 enfants âgés de 5 à 13 ans ont porté des enregistreurs de CM-EBF (EMDEX II, mesurant 40-800 Hz) pendant 24-72 h, en saison chaude et froide. Les valeurs de CM-EBF ont également été enregistrées dans la chambre des enfants sur 24 heures. Dans cette étude, la moyenne géométrique de l'exposition aux CM-EBF était de 0,04 μT pour les mesures individuelles et de 0,05 μT pour les mesures dans les chambres à coucher. Le fait de vivre à moins de 100 m d'une ligne de haute tension augmentait la moyenne géométrique de l'exposition individuelle d'un facteur de 3,3 et les mesures dans les chambres à coucher d'un facteur 6,8 par rapport à un groupe témoin. Les mesures répétées d’un même sujet ont montré une reproductibilité élevée pour la moyenne géométrique (corrélation de Spearman 0,78 pour les mesures individuelles et 0,86 pour les mesures dans les chambres), mais moins pour les 95e et 99e percentiles des mesures individuelles (≤ 0,42). La corrélation de Spearman entre les mesures dans la chambre et l’exposition individuelle était de 0,86 pour la moyenne géométrique mais considérablement plus faible pour les 95e et le 99e percentiles (≤0,60).

Conclusions : La plupart des études antérieures sur la leucémie infantile en relation avec les CM-EBF ont utilisé l'exposition moyenne dans la chambre à coucher. Cette étude démontre que les moyennes géométriques des mesures dans les chambres à coucher sont bien corrélées avec la moyenne géométrique de l’exposition individuelle et ont une reproductibilité temporelle élevée.

RELATIVE ACCURACY OF GRID REFERENCES DERIVED FROM POSTCODE AND ADDRESS IN UK EPIDEMIOLOGICAL STUDIES OF OVERHEAD POWER LINES.
[Précision relative des coordonnées de quadrillage dérivées des codes postaux et de l’adresse dans les études épidémiologiques anglaises des lignes à haute tension.]
Swanson J, Vincent TJ, Bunch KJ.
J Radiol Prot. 2014; 34(4):N81-86.

Au Royaume-Uni, la localisation d'une adresse, nécessaire pour calculer la distance par rapport aux lignes électriques aériennes dans les études épidémiologiques, est disponible à partir de différentes sources. Les auteurs évaluent la précision de chacune des sources. La grille de référence spécifique à chaque adresse du réseau, fournie par le « Ordnance Survey product Address-Point », est généralement suffisamment précise à quelques mètres près, et sera généralement suffisante pour le calcul des champs magnétiques des lignes électriques. La grille de référence dérivée du code postal au lieu de l'adresse individuelle atteint en général une précision de quelques dizaines de mètres, et peut être acceptable pour évaluer des effets qui varient à proximité des lignes, mais pas pour évaluer les effets des champs magnétiques.

OCCUPATIONAL EXPOSURE TO ELECTROMAGNETIC FIELDS OF UNINTERRUPTIBLE POWER SUPPLY INDUSTRY WORKERS.
[Exposition aux champs électromagnétiques des travailleurs  de l’industrie électrique sans coupure.]
Teşneli NB, Teşneli AY.
Radiat Prot Dosimetry. 201; 162(3):289-298.

Pour évaluer l'exposition aux CEM EBF, des mesures ponctuelles des champs électriques et magnétiques ont été réalisées dans les bâtiments d’une usine internationale d’alimentation sans coupure (UPS). Les mesures ont été effectuées afin d'obtenir les niveaux d'exposition aux champs électriques et magnétiques dans des situations réelles de travail dans les zones d'essai, les lignes de production et les sous-stations électriques. Les champs électriques et magnétiques atteignaient respectivement 992,0 V/m et 215,6 µT dans les zones de test, 26,7 V/m et 7,6 µT dans les lignes de production, et 165,5 V/m et 65 µT dans les sous-stations électriques. Les données présentées sont utiles pour déterminer les niveaux d'exposition professionnelle des travailleurs de l'industrie UPS. Les mesures sont en dessous des niveaux de référence recommandés par l’ICNIRP en 2010 et les niveaux déclenchant l’action de la directive adoptée en 2013 par le Conseil et le Parlement européen.

EXPOSURE TO 50 HZ MAGNETIC FIELD IN APARTMENT BUILDINGS WITH BUILT-IN TRANSFORMER STATIONS IN HUNGARY.
[Exposition au champ magnétique 50 Hz dans des immeubles à appartement avec des installations de postes de transformation.]
Thuróczy G , Jánossy G , Nagy N , Bakos J , Szabó J , Mezei G .
Radiat Prot Dosimetry. 2008;131: 469-473.

L'exposition à des champs magnétiques 50 Hz (CM) a été évaluée dans 31 immeubles à appartements incluant des transformateurs abaisseurs de tension. Dans chaque immeuble, trois appartements ont été retenus : un appartement situé juste au-dessus du transformateur (appartement index), un autre situé sur le même étage et le troisième à un étage supérieur. La valeur moyenne du CM est de 0,98 microT dans les appartements au-dessus des transformateurs, 0,13 microT dans ceux situés au même étage et 0,1 microT dans ceux des étages supérieurs. Les valeurs moyennes mesurées de CM étaient supérieures à 0,2 microT dans 30 appartements index (97%), 4 (14%) sur le même étage et 4 (13%) des étages supérieurs. Lorsque 0,4 microT est utilisé comme seuil, les chiffres correspondants sont 25 (81%), 0 et 0, respectivement.

Conclusion: Les appartements dans les immeubles avec transformateurs peuvent être classés de manière fiable dans les catégories d’exposition élevée et faible selon leur localisation par rapport aux transformateurs.

TRENDS IN RESIDENTIAL EXPOSURE TO ELECTROMAGNETIC FIELDS FROM 2006 TO 2009.
[Exposition résidentielle aux champs électromagnétiques de 2006 à 2009.]
Tomitsch J, Dechant E.
Radiat Prot Dosimetry. 2012; 149 :384-391.

Après avoir mesuré les champs électriques et les champs magnétiques de fréquences extrêmement basses (CM-EBF et CE-EBF) et les champs électromagnétiques radiofréquences (CEM-RF) en 2006, un suivi a été réalisé en 2009. Des mesures ont été à nouveau réalisées dans 130 chambres à coucher testées en 2006, ainsi que dans 83 autres chambres d’un même immeuble ou d’un immeuble voisin. La médiane de CE-EBF a diminué de 25,15 à 17,35 m V (-1) de 2006 à 2009. La médiane de CM-EBF pendant la nuit (alimentation électrique) a diminué de 16,86 à 12,76 nT, alors que la moyenne arithmétique est restée pratiquement inchangée (+0,1%). Aucune différence dans les médianes de CM-EBF nocturnes liées aux chemins de fer n’a été observée.

ASSESSMENT OF OCCUPATIONAL EXPOSURE TO EXTREMELY LOW FREQUENCY MAGNETIC FIELDS IN HOSPITAL PERSONNEL.
[Evaluation de l'exposition professionnelle aux champs magnétiques de fréquences extrêmement basses du personnel hospitalier.]
Úbeda A, Martínez MA, Cid MA, Chacón L, Trillo MA, Leal J.
Bioelectromagnetics. 2011; 32: 378-387.

L'exposition chronique aux champs magnétiques d'extrêmement basses fréquences (CM-EBF) dans les environnements de travail pourrait représenter un facteur de risque pour un certain nombre de troubles. Les travailleurs médicaux et techniques des hôpitaux peuvent être exposés à des CM-EBF très élevés. Cette étude vise à caractériser l'exposition aux CM dans la gamme de fréquences allant de 5 Hz à 2 kHz dans un grand hôpital à l'aide de mesures environnementales instantanées et d'enregistrements individuels des travailleurs.

L'étude a été menée dans différents environnements de travail d'un hôpital comprenant environ 4400 employés, dont beaucoup d'entre eux travaillent à deux ou plusieurs postes de travail différents et, par conséquent, sont exposés à des niveaux de CM qui devraient être inégalement répartis dans l'espace et le temps.

Conclusion: Les résultats indiquent que: (1) La fréquence dominante dans les milieux étudiés était de 50 Hz (moyenne 90,8 +/- 6% de la valeur B totale), (2) Les meilleures informations descriptives sur l'exposition d'un travailleur sont obtenues à partir des enregistreurs individuels portés par les travailleurs volontaires; (3) Les moyennes arithmétiques des niveaux d'exposition obtenus à partir des enregistrements variaient de 0,03 +/- 0,01 µ T chez les infirmières à 0,39 +/- 0,13 µ T chez les physiothérapeutes, et (4) La description de l'environnement magnétique à l'aide des mesures par points sur le lieu de travail, bien que cohérente avec les données des enregistrements individuels, pourrait ne pas estimer correctement l'exposition aux CM de personnes dans certaines catégories professionnelles.

CURRENT DENSITY IN A MODEL OF A HUMAN BODY WITH A CONDUCTIVE IMPLANT EXPOSED TO ELF ELECTRIC AND MAGNETIC FIELDS.
[Densité de courant dans un modèle de corps humain avec implant conducteur exposé à des champs électriques et magnétiques de fréquences extrêmement basses (EBF)]
Valic B, Gajsek P, Miklavcic D.
Bioelectromagnetics. 2009; 30(7): 591-599.

Un modèle numérique de corps humain avec un implant métallique intra médullaire dans le fémur a été conçu dans le but d'évaluer les effets de l'implant sur la distribution des densités de courant dans les champs électriques et magnétiques (CEM) EBF. Le clou intra médullaire a été choisi parce qu'il est l'un des implants conducteurs les plus longs utilisé dans le corps humain. En tant que tel, il est attendu qu'il altère significativement les champs électriques et magnétiques. L'exposition était une combinaison simultanée d'un champ électrique du bas vers le haut et d'un champ magnétique de l'arrière vers l'avant, tous deux alternatifs à 50 Hz avec des valeurs correspondants aux niveaux de référence de l'ICNIRP : 5000 V/m pour le champ électrique et 100 microT pour la densité de flux magnétique. La distribution calculée des densités de courant dans le modèle était comparée aux restrictions de base de l'ICNIRP pour le grand public (2 mA/m²). Les résultats montrent que l'implant augmente significativement la densité de courant jusque 9,5 mA/m² dans la région où il est en contact avec les tissus mous du modèle avec implant en comparaison au 0.9 mA/m² du modèle sans implant.

Conclusions: Cette analyse a montré que les restrictions de base de l'ICNIRP étaient dépassées dans un volume limité de tissu, malgré la conformité avec les niveaux de référence de l'ICNIRP pour le grand public, signifiant que les limites de sécurité existantes ne protègent pas nécessairement les personnes ayant un implant de la même manière que les personnes sans implant.

TYPICAL EXPOSURE OF CHILDREN TO EMF: EXPOSIMETRY AND DOSIMETRY.
[EXPOSITION TYPIQUE DES ENFANTS AUX CEM: EXPOSIMÉTRIE ET DOSIMÉTRIE.]
Valič B, Kos B, Gajšek P.
Radiat Prot Dosimetry. 2015 Jan;163(1):70-80.

Une enquête avec exposimètres portés par 21 enfants de moins de 17 ans, et des mesures détaillées dans un appartement au-dessus d'un poste de transformation ont été effectués afin de déterminer l'exposition individuelle typique des enfants aux champs électromagnétiques d’extrêmement basses fréquences.

Au total, les exposimètres ont été portés pendant plus de 2400 h. L'exposition moyenne a été déterminée comme étant faible par rapport aux niveaux de référence de l'ICNIRP: 0,29 µT. Cependant, quelques-uns des volontaires étaient plus exposés: l'exposition réaliste la plus élevée à laquelle les enfants pourraient être exposés pendant une période de temps prolongée est de 1,35 µT. Dans le scénario d'exposition typique, l'exposition aux extrêmement basses fréquences est <0,03% de la restriction de base correspondante. Dans le cas le plus défavorable, l'exposition est <0,11% de la restriction de base.

L'analyse des risques et la perception de l'individu d'être exposé / non exposé à un champ magnétique EBF a montré qu'il est impossible d'estimer l'exposition individuelle à un champ magnétique EBF en se basant uniquement sur l'information fournie par les individus, car ils ne possèdent pas suffisamment de connaissances et d’informations pour identifier correctement les sources dans leur voisinage.

Conclusion: L'exposition est très faible par rapport aux niveaux de référence de l'ICNIRP.

MAGNETIC FIELD EXPOSURE ASSESSMENT IN ELECTRIC VEHICLES.
[Evaluation de l’exposition aux champs magnétiques dans les véhicules électriques.]
Vassilev A, Ferber A, Wehrmann C, Pinaud O, Schilling M, Ruddle AR.
IEEE Trans Electromagn Compat 2015;57(1):35-43.

Cet article décrit une étude de l'exposition aux champs magnétiques dans les véhicules électriques (VE). Le champ magnétique à l'intérieur de huit véhicules électriques différents (batterie, hybride, hybride plug-in, et piles à combustible) avec différentes technologies de moteurs (courant continu à balai, synchrones à aimant permanent, et à induction) a été mesuré à des fréquences allant jusqu'à 10 MHz. Trois voitures équipées de motorisations conventionnelles. ont également été étudiés par comparaison.

Le protocole de mesure et les résultats de la campagne de mesures sont décrites, et diverses sources de champs magnétiques sont identifiées. Comme les mesures montrent un spectre de fréquence large bande complexe, un calcul de l'exposition a été réalisée en utilisant l'approche par crête pondérée de l’ICNIRP.

Conclusions: Les résultats pour les véhicules électriques mesurés ont montré que l'exposition atteint 20% des niveaux de référence de l’ICNIRP (2010) pour l'exposition du public à proximité de la batterie et au voisinage des pieds pendant le démarrage du véhicule, mais est inférieur à 2% à hauteur de la tête du passager avant. Des expositions maximales de l'ordre de 10% des niveaux de référence de l’ICNIRP (2010) ont été relevées dans les voitures équipées de motorisations conventionnelles.

ESTIMATING MAGNETIC FIELDS OF HOMES NEAR TRANSMISSION LINES IN THE CALIFORNIA POWER LINE STUDY.
[Evaluation des champs magnétiques dans des maisons situées à proximité de lignes de transport dans l’étude californienne sur les lignes haute tension.]
Vergara XP, Kavet R, Crespi CM, Hooper C, Silva JM, Kheifets L.
Environ Res. 2015 ;140:514-523.

L’étude californienne sur les lignes à haute tension est une étude cas-témoin analysant la relation entre les résidences proches des lignes de transport et le risque de leucémie infantile. L’étude inclut 5788 enfants malades et 5788 contrôles appariés, nés entre 1986 et 2007. Les auteurs décrivent la méthodologie utilisée pour évaluer les champs magnétiques dans les maisons étudiées ainsi que pour définir les sources d’incertitude de ces estimations.

Les résidences à la naissance des enfants ont été géocodées et la distance des lignes de transport a été déterminée. 302 maisons étaient suffisamment proches des lignes de transport pour avoir des valeurs mesurables de champs magnétiques attribuables aux lignes. Ces habitations ont été visitées et des données détaillées (configuration et dimensionnement de la ligne incriminée) ont été collectées. Le phasage, la charge, des données de calculs de répartition de charges de l’année de naissance, l’année de diagnostic des enfants et du jour des mesures ont été obtenus auprès des services quand les informations étaient disponibles; quand la charge moyenne annuelle pour une année particulière n’était pas disponible, des extrapolations basées sur les connaissances d’experts et des modèles de prédiction ont été calculées. Ces données ont été utilisées pour évaluer les champs magnétiques au centre de l’habitation ainsi qu’au point les plus proches et les plus éloignés.

Les auteurs ont obtenu une bonne corrélation entre les champs calculés et les mesures par point effectuées lors des visites. Les modélisations ont permis des estimations des champs calculés similaires, et les valeurs étaient en accord avec les extrapolations des compagnies électriques. Le phasage était connu pour plus de 90% des lignes. Des sources importantes d’incertitude incluent un manque d’information sur la localisation précise des résidences situées dans des immeubles à appartement ou autres complexes.

Conclusion: Ces résultats suggèrent que les auteurs ont été capables d’atteindre une haute spécificité dans l’évaluation de l’exposition, ce qui est primordial pour analyser l’association entre la distance / les niveaux de champs magnétiques des lignes à haute tension et le risque de leucémie infantile.

SURVEY OF ELF MAGNETIC FIELD LEVELS IN HOUSEHOLDS NEAR OVERHEAD POWER LINES IN SERBIA.
[Enquête sur les niveaux de champs magnétiques EBF dans des ménages habitant à proximité de lignes à haute tension en Serbie.]
Vulevic B, Osmokrovic P.
Radiat Prot Dosimetry. 2011; 145(4):385-388.

Au cours des huit dernières années, le laboratoire VINCA « Institut pour la protection radiologique et environnementale » a effectué des mesures large bande par point des champs électriques et magnétiques de fréquences extrêmement basses (EBF-50 Hz) et radiofréquences (100 kHz-3 GHz) dans plus de 35 municipalités serbes. Ces enquêtes ont été motivées par la population locale en recherche d'information sur les niveaux d'exposition du grand public aux champs électriques et magnétiques variables dans le temps. Ce document présente un résumé des valeurs mesurées dans les ménages habitant sous les lignes à haute tension. Ces mesures sont utiles pour déterminer les niveaux d'exposition du grand public, et permettent de détermine si les niveaux d'exposition sont en accord avec les niveaux de référence recommandés par la Commission Internationale sur la Protection contre les Rayonnements Non Ionisants (ICNIRP).

Conclusions: Il s'est avéré que les valeurs mesurées sont bien en-dessous des niveaux de sécurité recommandés.

MEASURING EXPOSED MAGNETIC FIELDS OF WELDERS IN WORKING TIME.
[Mesure de l'exposition aux champs magnétiques de soudeurs pendant le travail.]
Yamaguchi-Sekino S, Ojima J, Sekino M, Hojo M, Saito H, Okuno T.
Ind Health. 2011;49(3):274-279.

L'évaluation de l' exposition professionnelle aux champs électromagnétiques des soudeurs est très importante , surtout la soudure l'arc , en raison de l'utilisation de courants électriques relativement élevés pouvant aller jusqu'à plusieurs centaines d'ampères . Dans cette étude , les auteurs ont mesuré le niveau d'exposition aux champs magnétiques de soudeurs dans le cadre de leur travail. Un magnétomètre trois axes de Hall était attaché au poignet du sujet afin de placer la sonde en position la plus proche de la source magnétique ( un câble de la source de courant ). Les données ont été acquises toutes les 5 s à partir du début du temps de travail . Les valeurs maximales de champs s'étalaient de 0.35 à 3,35 mT ( moyenne ± écart type: 1,55 ± 0,93 mT , N = 17) et la valeur moyenne par jour était de 0,04 à 0,12 mT ( moyenne ± écart type: 0,07 ± 0,02 mT , N = 17). Les auteurs ont également mené une analyse par éléments finis de tissus humains de main afin de préciser la dosimétrie des champs électromagnétiques. Les champs magnétiques associés aux broyeurs, à un marteau pneumatique , et à un e perceuse utilisant des ancrages électromagnétiques ont été mesurés , mais ils étaient beaucoup plus faibles que ceux générés dans le processus de soudure.

Conclusions: Ces résultats sont en accord avec ceux obtenus par dosimétrie (1,49 mT au niveau du poignet), et le courant de Foucault calculé (4,28 mA / m²) était beaucoup plus faible que les seuils de la directive visant à éviter la neurostimulation électrique ou la stimulation musculaire.

TIME DEPENDENCE OF 50 HZ MAGNETIC FIELDS IN APARTMENT BUILDINGS WITH INDOOR TRANSFORMER STATIONS.
[Dépendance temporelle des champs magnétiques 50Hz dans des immeubles à appartements avec des postes de transformation intérieurs]
Yitzhak NM, Hareuveny R, Kandel S, Ruppin R.
Radiat Prot Dosimetry. 2012; 149: 191-195.

Des mesures de champs magnétiques sur 24h ont été réalisées dans des immeubles à appartements contenant des postes de transformation. Les appartements ont été classés en 4 groupes, en fonction de leur position par rapport au transformateur. Des coefficients de corrélation temporelle entre les CM dans divers appartements, ainsi qu’entre les CM et les courbes de charge du transformateur ont été calculés. Les résultats montrent qu’en sus de valeurs moyennes élevées de champs magnétiques, les appartements situés juste au-dessus des transformateurs présentent également des propriétés uniques de corrélation temporelle.

Share on Facebook

Dernière mise à jour le 25/04/2017

Voir aussi...

Health

Santé

Les recherches menées depuis près de 40 ans ne permettent toujours pas de confirmer la présence d'un risque des CEM 50 Hz sur la santé.

La question du risque sur la santé >>
Hypersensitivity

Electrosensibilité / EHS

Certaines personnes rapportent des symptômes qu'elles attribuent à l'électricité et aux CEM. Il en résulte des degrés divers d'inconfort ou de mauvaise santé perçue. (...)

Electrosensibilité / EHS >>